Défilé du 14 juillet à Paris : huit jeunes réunionnais du RSMA racontent leur Fête nationale

14 juillet
Huit jeunes du RSMA de retour sur l'île
Huit jeunes du RSMA de retour sur l'île, après le défilé du 14 juillet à Paris. ©Céline Latchimy
Huit jeunes du RSMA de La Réunion sont revenus de Paris ce jeudi matin, où ils ont participé à la cérémonie du 14 juillet. Le jour de la fête Nationale, ces volontaires, âgés entre 18 et 23 ans, ont déroulé le drapeau français sur la place de la Concorde.
Au total, 40 jeunes du RSMA dans les Outre-mer ont été conviés à la cérémonie du 14 juillet dans le cadre de leur participation à l’opération "Résilience", une opération de lutte contre la propagation du Covid-19 qui a mobilisé plusieurs services de l'Armée Française et réunit notamment 70 jeunes du RSMA. Parmi ces volontaires, huit jeunes techniciens réunionnais ont été choisis, dont Nicolas Leclerc et Joé Payet pour défiler sur la plus belle avenue du monde. 

 

"C’est un plaisir et un honneur"


Arrivé ce jeudi matin à La Réunion, Joé Payet se sent "soulagé car il y avait un grand stress. Je me sens libéré et bien aussi. Le jour du défilé, j’ai ressenti de la fierté !" s’exclame le secrétaire comptable au régiment du SMA de Saint-Pierre avant d’ajouter plus tard qu’il n’aurait jamais pensé voir le président "en vrai". "J’aurai jamais pensé pouvoir assister au défilé un jour. Pour moi, c’était une bonne expérience. Pas tout le monde n’a cette chance, c’est un plaisir et un honneur" conclut-il.

Pour Nicolas Leclerc, première classe au service militaire adapté, "c’est incroyable, indescriptible ! C’est une expérience unique". Pour ce jeune de 23 ans, volontaire au RSMA depuis un an, c’est une chance puisque "c’est quelque chose que beaucoup n’ont pas pu faire".

(Re)Voir l’interview de Joé Payet et Nicolas Leclerc :
 


Pour que chacun d’entre eux soit opérationnel le jour J, deux jours d’entraînements étaient au programme les 12 et 13 juillet derniers. "Pour l’entrainement, on était assez émerveillé par la place de la Concorde. C’était déjà magique, juste pour ça" explique Nicolas Leclerc, les étoiles plein les yeux.

Voir le président Emmanuel Macron, le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, mais également échanger entre les autres jeunes volontaires dans les Outre-mer. Une expérience "unique" comme le décrivent ces deux jeunes volontaires au RSMA. En ce qui concerne le ministre des Outre-mer, "on l’a rencontré avant l’entraînement, tout s’est bien passé" ajoute Nicolas Leclerc. Pour ce dernier, c’est une expérience qui "forge le caractère car on représente La Réunion sur la place de la Concorde. Ce n’est plus le petit Réunionnais. Là, on a grandi et ça nous forge" assure-t-il.
 
Nicolas Leclerc, l'un des jeunes du RSMA partis à Paris pour le défilé du 14 juillet
Nicolas Leclerc, l'un des jeunes du RSMA partis à Paris pour le défilé du 14 juillet ©Céline Latchimy
 
Joé Payet, l'un des jeunes du RSMA partis à Paris pour le défilé du 14 juillet
Joé Payet, l'un des jeunes du RSMA partis à Paris pour le défilé du 14 juillet ©Céline Latchimy
 

 

"L’idée, c’est de révéler des talents"


Tous sont volontaires techniciens et ont un rôle d’encadrement au régiment ou de soutien au RSMA. Des jeunes méritants, "choisis pour leurs compétences et leur personnalité" déclare l’Officier Supérieur adjoint, Loïc Lefeuvre.
 

Cette année en particulier, le 14 juillet met en avant les soignants et les militaires qui ont aidé. Ces 40 jeunes ont représenté les services des Outre-mer. Ils ont aidé, au-travers de la mise en place des tentes de filtration au CHU, l’accompagnement des gens en quarantaine.

Chef de bataillon Loïc Lefeuvre, Officier supérieur Adjoint du régiment du Service militaire adapté de La Réunion.



Pour l’officier, "ils ont pu échanger avec d’autres jeunes des Outre-mer et c’était l’objectif aussi. L’idée c’est de révéler les talents et ça favorise la mise en confiance". Des jeunes fiers de représenter leur île, leur famille, et l’Armée française.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live