Dengue : le nombre de cas augmente, un premier regroupement de cas identifié à Saint-Paul

dengue
dengue démoustication
©IPR
Le nombre de cas de dengue augmente à La Réunion. 20 communes sont désormais concernées, contre 13 sur la quinzaine précédente. Chaleurs, pluies et un premier regroupement de cas sur Saint-Paul, à Carosse, laissent craindre un départ épidémique.

Du 13 au 26 décembre, 45 cas de dengue ont été signalés, contre 40 cas sur la quinzaine précédente répartis sur 13 communes de l’île. Cette fois, 20 communes sont concernées. La majorité des cas ont été identifiés dans l’Ouest et un premier regroupement de cas est constaté à Saint-Paul, à Carosse.

Les conditions météorologiques, à savoir les chaleurs et les pluies qui tendent à se renforcer, et l’apparition de ce premier regroupement de cas laissent craindre aux autorités un départ épidémique dans les semaines à venir.

45% des cas dans l’Ouest, 30% dans le Sud

Sur les 45 cas de dengue enregistrés entre le 13 et le 26 décembre, 45,4% se situent dans l’Ouest, 30,3% dans le Sud, 19,3% dans le Nord et 4,2% dans l’Est. Les communes où des cas ont été signalés sont :

  • Dans l’Est : Bras-Panon, La Plaine-des-Palmistes, Saint-André.
  • Dans le Nord : Saint-Denis, Sainte-Suzanne, Sainte-Marie
  • Dans l’Ouest : La Possession, Le Port, Saint-Leu, Saint-Paul, Trois-Bassins.
  • Dans le Sud : Entre-Deux, Le Tampon, Les Avirons, Etang-Salé, Petite-Ile, Saint-Joseph, Saint-Louis, Saint-Philippe, Saint-Pierre.

Depuis le 1er janvier 2021, 29 951 cas ont été confirmés à La Réunion et 22 décès directement liés à la dengue.

Recommandations pour se protéger des piqûres de moustiques et de la dengue

  • Se protéger, y compris durant les 7 jours suivants l’apparition des symptômes pour protéger son entourage (répulsif, moustiquaire…) ; Continuer à se protéger, même si on a déjà été malade de la dengue antérieurement ; plusieurs sérotypes de la dengue peuvent circuler et une infection par un sérotype ne protège pas de l’atteinte par un autre sérotype.
  • Eliminer et vider l’eau stagnante des gîtes à moustiques : tout ce qui peut contenir de l’eau chez soi et tout autour de son domicile…

Consulter un médecin dès les premiers symptômes : fièvre, maux de tête, douleurs musculaires/articulaires, nausées, vomissements... et réaliser le prélèvement en laboratoire d’analyse médicale prescrit par votre médecin pour confirmation du diagnostic de la dengue.

Si vous êtes malade de la dengue :

  • continuez à vous protéger contre les piqûres de moustiques et surveillez votre état de santé, surtout entre le 4ème et le 8ème jour de la maladie.
  • consultez votre médecin traitant ou un service d'urgence en cas de dégradation de votre état de santé.