Département de La Réunion : 500 millions d’euros pour la relance économique et sociale

social
le conseil départemental présente son plan de relance économique et sociale 100720
©Alexandra Pech
Economie et population ont été fortement impactées par la crise Covid. Les conséquences se feront sentir durant un moment. Des plans de relance sont annoncés dans différents secteurs. Ce vendredi, le département de La Réunion présentait son plan de relance économique et sociale.
Cyrille Melchior, le président du Département, présentait ce vendredi 10 juillet un plan de relance économique et sociale. Le Conseil départemental prévoit de consacrer 70 millions d’euros à court terme pour la sortie de crise et amortir le choc économique et social avéré.

A moyen terme, 500 millions d’euros viendront renforcer le plan d’investissements 2020-2025, afin de maintenir les emplois et d’en créer, annonce le président du Département, Cyrille Melchior.
 
©Réunion la 1ère

 

Un plan de court terme de 70 millions d'euros


Sur les 70 millions d’euros prévus, 20,5 millions devront permettre de soutenir les personnes fragiles et vulnérables, dont 1,5 millions pour combattre le décrochage scolaire avec les "vacances apprenantes" du 4 juillet au 17 août, ainsi que du soutien scolaire pour les enfants relevant de l’Aide Sociale à l’Enfance.

16 millions d’euros seront mobilisés pour venir en soutien des ménages les plus défavorisés avec la création d’un PASS Social. Durant 6 mois, un dispositif temporaire de soutien à la remise en forme, sous forme de chéquier-service d’une valeur de 150 euros, sera accessible aux personnes vulnérables, aux personnes âgées, personnes porteuses de handicap et les foyers bénéficiaires du RSA.

2 millions d’euros seront dédiés aux personnes isolées, via une plate-forme d’écoute, d’information et d’orientation. 2 millions d’euros supplémentaires iront pour l’aide alimentaire à travers un chèque d’accompagnement personnalisé. Ainsi 10 000 familles seront concernées d’ici la fin de l’année, et entre 20 000 à 30 000 familles le seront en 2021. Il s’agira d’un carnet de 200 euros comprenant 20 tickets services de 10 euros.

Les filières agricoles particulièrement touchées pendant la crise, comme les filières horticoles, équines et agro-touristiques, ont fait l’objet d’une aide du Conseil départemental de 500 000 euros. 10 millions d’euros supplémentaires seront utilisés pour les filières agricoles et la sécurité alimentaire.

Enfin, 7 millions d'euros seront aussi alloués à l’amélioration des conditions sanitaires pour la lutte contre la dengue.

 

Un plan de moyen terme de 50 millions d'euros


Le Département prévoit aussi 500 millions d’euros d’investissements sur 5 ans. 100 millions d’euros seront alloués au logement afin d’améliorer les conditions du logement des Réunionnais. 189 millions d’euros iront à la réhabilitation des lieux de prise en charge des plus vulnérables, et la construction de collèges et autres lieux de culture et de tourisme.

La réfection et l’entretien des routes et infrastructures départementales mobiliseront près de 170 millions d’euros, dont 50 millions pour la poursuite de la Route des Hauts de l’Est.

Enfin, le Département prévoit une enveloppe de 38,5 millions d’euros  pour l’agriculture, la ruralité et la sécurité alimentaire.
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live