Distanciation de 2 mètres et qualité du masque, les mesures barrières renforcées à La Réunion

coronavirus
coronavirus covid masque chirurgical
©Imaz Press Réunion

Face à l’apparition de variants à La Réunion, les autorités renforcent les mesures de distanciation sociale, notamment dans les restaurant et bars. Exit les masques en tissu "fait maison". L'objectif : ne pas exposer le système hospitalier.

9 cas de variant sud-africain ont été identifiés à La Réunion depuis le 17 janvier dernier. Si ce variant n’est pas assuré d’être responsable de formes plus sévères, son niveau de contagiosité de ce variant étant plus élevé. Afin de ne pas exposer le système hospitalier réunionnais, les mesures barrières sont donc renforcées.

Distanciation sociale de 2 mètres

La distanciation sociale passe désormais à 2 mètres entre les personnes ne portant pas de masque. A compter de ce jeudi 28 janvier, les restaurants et bars doivent respecter cet espace entre les chaises de deux tables différentes, si il n’y a pas de paroi fixe ou amovible.

Cela ne s’applique pas entre deux chaises d’une même table de six personnes maximum. Selon les autorités, cette mesure vise à réduire de 50% le risque de contamination.

La qualité renforcée pour les masques

Les masques en tissu "fait maison" sont désormais déconseillés, car jugés insuffisamment filtrants. Sont préconisés :

  • Les masques chirurgicaux, issus du monde médical et présentant une face bleue et une face blanche
  • Les masques FFP2, les plus protecteurs et réservés en priorité aux personnels soignants ou personnes vulnérables
  • Les masques en tissu de catégorie 1 ou UNS1, qui filtrent 90% des particules selon les normes Afnor.

Pour rappel, le masque doit couvrir parfaitement le nez, la bouche et le menton.