Ecole, complexe sportif, réseau d'eau, réhabilitation de quartiers : neuf projets soutenus par l'Etat à La Réunion

politique
Une nouvelle école bientôt construite à Roche Plate.
Une nouvelle école bientôt construite à Roche Plate. ©Laurent Figon

Dans le cadre du Fonds Exceptionnel d’Investissement (FEI), le ministère des Outre-mer annonce qu’il apporte son soutien financier à neuf projets locaux, portés par des collectivités territoriales. Un soutien de près de 11 millions d’euros.

Ces neuf projets locaux portés par les collectivités territoriales sont destinés à améliorer le quotidien des Réunionnaise. Dans le cadre du Fonds Exceptionnel d’Investissement (FEI), le ministère des Outre-mer annonce, ce mercredi 12 mai, qu’il apporte son soutien financier à neuf projets locaux, avec près de 11 millions d’euros.

Pour la cohésion et la qualité de vie

Dans un communiqué, le ministre, Sébastien Lecornu, explique qu'il soutient "des projets améliorant la qualité des réseaux d’eau afin de les adapter à l’augmentation de la population et de pallier leur vétusté, ainsi qu’à des projets améliorant la cohésion urbaine et la qualité de vie des Réunionnaises et des Réunionnais". 

L’école de Roche-Plate et le complexe sportif du Chaudron

Deux des projets sont prioritaires : la construction de l’école de Roche-Plate, à Mafate, menacée d’éboulements suite à l’incendie du Maïdo, ainsi que de la construction d’un complexe sportif dans le quartier prioritaire de la ville du Chaudron à Saint-Denis. 

Ensemble des projets soutenus par le ministère des Outre-mer à La Réunion :

  • Création d’un pôle d’échange dans la ZAC Roland Hoareau à Saint-Pierre, afin d’améliorer l’accessibilité et l’attractivité du secteur de Pierrefonds, en regroupant les différents services et offres proposés par les deux ZAC. Subvention FEI de 2 500 000 € (soit 39,5% du coût total du projet)

 

  • Création du complexe sportif dans le quartier du Chaudron à Saint-Denis, ce gymnase multisports aura pour superficie 1400 m² et permettra d’accueillir les nombreuses associations sportives du quartier ainsi que les publics scolaires.  Subvention FEI de 2 000 000 € (soit 63,2% du coût total du projet)
  • Modernisation du réseau d’assainissement des eaux usées au Tampon, afin de répondre au fort développement de la population communale du Tampon qui sera bientôt la commune la plus peuplée du bassin Grand Sud. Le projet s'inscrit dans un objectif essentiel de protection environnementale et anticipe des futurs besoins en logement et de leur impact. Subvention FEI de 1 360 000 € (soit 25,2% du coût total du projet)
  • Opération de réhabilitation du centre bourg de la Ravine des Cabris à Saint-Pierre afin de redynamiser le centre bourg du quartier, en lui donnant une véritable identité urbaine, tout en effaçant son caractère routier. Subvention FEI de 1 340 000 € (soit 37,5% du coût total du projet)
  • Réhabilitation du réseau d’eau de la rue Jules Auber à Saint-Denis. La vétusté des réseaux génère des nuisances récurrentes, ce projet doit permettre de s'affranchir des problèmes de pollution générés par l'exfiltration des eaux usées. Subvention FEI de 975 000 € (soit 60% du coût total du projet)
  • Reconstruction d'une école à Roche Plate dans le cirque de Mafate, ce projet vise à déplacer une école pour des raisons impérieuses de sécurité dans un des villages les plus inaccessibles de France. La solidarité de l’État dans cette démarche est incontournable. Ce projet est déterminant pour l'amélioration des conditions de l'éducation des enfants et favorisera la limitation des déplacements des élèves et du personnel. Subvention FEI de 960 000 € (soit 80% du coût total du projet). 
  • Création d'un espace public pour l'accueil d'un marché forain et de festivités aux abords de la station téléphérique "Bancoul" au Moufia, à Saint-Denis. Subvention FEI de 800 000 € (soit 48,9% du coût total du projet)
  • Extension du cimetière de Saint-Leu qui permettra aussi de réaliser une enceinte clôturée, des travaux de sécurisation par une protection hydraulique, l’aménagement d’emplacements pour de nouvelles concessions et l’aménagement d’espaces boisés. Subvention FEI de 640 000 € (soit 80% du coût total du projet)
  • Construction d'une structure modulaire au stade de football du Bocage, afin de relancer les activités associatives et sportives nécessaires à la résilience post-COVID dans un des territoires les plus fragiles de la commune. Subvention FEI de 120 000 € (soit 80% du coût total du projet).