L’école reprend ce lundi dans un tiers des communes et la plupart des collèges de La Réunion

éducation
Des marmailles reprennent le chemin de l'école.
©Imaz Press
Huit communes sur 24 vont rouvrir leurs écoles, ce lundi 18 mai. Après deux mois de confinement, la rentrée scolaire sera progressive. 81 collèges sur 86 seront aussi ouverts. Le point ici.
Ce lundi 18 mai est un jour de rentrée scolaire un peu particulier. Après deux mois de confinement pour lutter contre le coronavirus, huit communes de La Réunion vont rouvrir leurs écoles : Saint-Denis, La Possession, Salazie, Cilaos, Petite-Ile, l’Entre-Deux, Sainte-Rose et les Avirons.

Retrouvez ici notre carte des écoles ouvertes et fermées :


Des écoles restent fermées

Une neuvième commune, Trois-Bassins, ouvrira pour sa part le 24 mai prochain. Les quinze autres maires de l’île ont refusé d’ouvrir leurs écoles, estimant que les nouvelles règles sanitaires de distanciation sociale et de gestes barrières étaient difficilement applicables.
 

La rentrée des collégiens

Il s’agit d’une reprise très progressive, explique le rectorat de La Réunion. La plupart des collégiens feront aussi leur rentrée. 81 collèges sur 86 seront ouverts, ce lundi. Cette reprise se fait sur la base du volontariat. Les parents d’élèves ont été informés des nouvelles modalités d’accueil dans les établissements scolaires. Pour les collégiens, il faut désormais mettre des masques dans le cartable.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
©reunion
 

Pas toujours de transport et de cantine

Au total, 180 écoles maternelles et élémentaires sur 518 seront ouvertes dans l'île. En revanche, la cantine et les transports scolaires ne seront pas assurés dans toutes les communes, notamment celles du territoire de la CASUD et de la CIVIS.
 

Les craintes des enseignants

Du côté des enseignants, cette rentrée ne se fait pas sans appréhension. « Les protocoles sanitaires sont lourds et complexes à mettre en œuvre, nous l’avons constaté lors des journées de préparation dans les établissements les 14 et 15 mai derniers, affirme Marie-Hélène Dor, secrétaire départementale de la FSU Réunion. Certains enseignants vont revenir devant leurs élèves avec la crainte de ne pas trouver des conditions sanitaires idéales et la crainte de prendre et faire prendre des risques ».

Les marmailles n’ont pas remis le pied à l’école depuis le 6 mars dernier. Ils étaient en vacances scolaires lorsque le confinement a commencé en France, le 17 mars. Seuls les enfants des personnels soignants étaient accueillis dans les écoles ces deux derniers mois.