Economie verte: les premiers chiffres de l'éco-activité

économie
Salazie : déchetterie mobile
©Réunion 1ère
Une première pour l'IEDOM! l'institut d'émission des départements d'outre-mer publie une étude complète sur l'économie verte à la Réunion ! Même si cela reste modéré pour l'instant, le potentiel de croissance est considérable.
Selon l'IEDOM, l'économie Verte en 2016 c'est 1685 éco-entreprises et 6345 emplois, soit 4% des emplois totaux. 2019 est considérée comme une année charnière avec la programmation sur 10 ans des objectifs en matière de transition énergétique et un plan des déchets qui va définir la stratégie pour la gestion et la valorisation des déchets dans les années à venir.
Economie verte
©Jean-Paul Mélade

L'étude de l'IEDOM montre par exemple que nos déchets ne sont pas assez valorisés. 

" On a 40% des déchets qui sont des ordures ménagères qui ne sont pas du tout valorisés donc là 100% d'enfouissement de ces déchets. En revanche on a sur le carton, le verre et les emballages des filières de tri mais qui sont encore insuffisantes. En ce qui concerne les déchetteries, la situation est différente de la métropole: on a 68 kg de déchets ramenés chaque année en déchetterie contre 153 kg en métropole ce qui est lié notamment à un manque d'infrastructures" Marie Aouriri, chargée d'études à l'IEDOM


 A la Réunion on compte une déchetterie pour 23000 habitants, contre 13.000 en France hexagonale.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live