publicité

Entraînement du Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN) à La Réunion

Depuis ce lundi 1er août 2016, le GIGN a remplacé officiellement Le GPI 974. Ce changement d'appellation s'inscrit dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Une de nos équipes a pu suivre en exclusivité l'entraînement de ces hommes spécialisés dans la gestion de crise.

© Réunion 1ère
© Réunion 1ère
  • Par Mercedes Chillon
  • Publié le
Le Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN) qui compte officiellement une antenne à La Réunion, intervient principalement dans des opérations d'interpellations à risques.
Ce mardi 2 août, un entraînement spécial " tuerie de masse " s'est déroulé dans un lieu tenu secret...
La section d'assaut composée de huit gendarmes est lourdement équipée. Ils répètent les gestes d'une interpellation musclée dans les moindres détails.
Le Chef de groupe au GIGN précise : " Sur une colonne d'assaut, on a toujours un trinome bouclier pour être toujours protégés nous aussi parce-que on a souvent à faire face à des armes de plus en plus lourdes. Donc on a un bouclier classe 4 et un trinome qui gère ce bouclier ".

L'exercice grandeur nature en images avec le reportage de Nadia Tayama, Daniel Fontaine et Bruno Rosalie

En interview :
  • S. Chef de groupe au GIGN
  • Commandant Thierry, patron du GIGN
Exercice du GIGN à La Réunion
Reportage : Nadia Tayama - Daniel Fontaine - Bruno Rosalie  -  reunion  -  reunion

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play