Entre protocole sanitaire et futures campagnes de vaccination, les enseignants font leur pré-rentrée scolaire à La Réunion

éducation
Les épreuves du Brevet des collèges à La Réunion.
Les épreuves du Brevet des collèges à La Réunion. ©Imaz Press
Lundi prochain, 220 220 écoliers, collégiens et lycéens vont faire leur rentrée à La Réunion. Ce vendredi 13 août, les enseignants de l’île ont fait leur pré-rentrée. Elle sera marquée une nouvelle fois par le protocole sanitaire, mais aussi désormais par des campagnes de vaccination.

La rentrée des classes approche. Malgré la crise sanitaire, elle est bien  maintenue à lundi prochain à La Réunion. Au total, 220 220 écoliers, collégiens et lycéens vont ainsi reprendre le chemin des salles de classe.

Ce vendredi 13 août, les enseignants de l’île ont fait leur pré-rentrée. La Réunion compte 15.850 professeurs.

Une nouvelle rentrée avec le protocole sanitaire

Ils ont  eux aussi retrouvé leurs classes ce matin pour se préparer au mieux pour le jour J. Geste barrière, limitation des brassages, désinfection des surfaces, port du masque : comme l’an dernier, le protocole sanitaire de lutte contre la propagation du Covid-19 restera toujours en vigueur.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère au collège Titan, au Port :

Une nouvelle rentrée scolaire avec le protocole sanitaire. Reportage au Port

 

Les priorités du rectorat

A Saint-André, au lycée Sarda Garriga, ce matin, la rectrice a tenu une conférence de presse pour présenter cette nouvelle année. Elle réaffirme que "l’école n’est pas un lieu de contamination, mais de protection des élèves". 

Pour cette nouvelle rentrée scolaire, Chantal Manès-Bonnisseau donne la priorité à "la défense des valeurs de la République, à la prévention contre le cyber-harcèlement, et à la lutte contre le décrochage scolaire".

Regardez l’interview de la rectrice :

 

Des campagnes de vaccination dans des collèges et lycées

La rectrice a aussi annoncé la mise en place de centres éphémères de vaccination dès le 23 août dans certains collèges et lycées. Une mesure qui divise la communauté éducative.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

 

Dans le premier degré, des campagnes de tests salivaires et antigéniques seront réalisées dans les écoles des zones où le virus circule activement. La rectrice de l'Académie de La Réunion rappelle que "le pass sanitaire ne s'applique pas aux écoles et aux établissements scolaires, et que la vaccination n'est pas obligatoire pour le personnel de l'éducation nationale".

Par ailleurs, elle demande aux établissements scolaires d'établir toujours des plans de continuité pédagogique en cas de fermeture de classes ponctuelles ou d'éventuelles mesures de réduction des jauges.