Epidémie de dengue à La Réunion : trois décès, 1 686 nouveaux cas et davantage de formes graves

dengue
Dengue
©Ensemble contre les moustiques

"Les formes graves de la dengue sont en augmentation", alertent les autorités qui annoncent ce mardi 4 mai, le décès de trois patients. En une semaine, 1 686 nouveaux cas de dengue ont été recensés.

Du 19 au 25 avril, 1 686 cas de dengue ont été confirmés. La préfecture, l’Agence Régionale de Santé et Santé Publique France annoncent le décès de trois patients directement lié à la dengue.

Les autorités affirment que "l’épidémie connait une forte accélération à La Réunion", et que "les formes graves sont en augmentation". Les indicateurs sont toujours à la hausse cette semaine : nombre de cas confirmés, nombre de passages aux urgences, nombre d’hospitalisations. 22% des hospitalisations sont liées à une forme sévère de la dengue.

Augmentation des formes sévères de la maladie

Pour la première fois à la Réunion, des syndromes de choc de dengue et des myocardites (atteintes du muscle cardiaque) ont été observés. Il s’agit d’une des complications la plus grave de la maladie qui survient entre le 3ème et le 8ème jour après le de début des signes.

Elle se caractérise par une forte diminution de la pression artérielle, accompagnée d’agitation, de pâleur et de perte de conscience, pouvant engager le pronostic vital. Elle peut être précédée de signes digestifs ou d’une sensation de mal être.

Les autorités sanitaires recommandent aux personnes atteintes de la dengue d’être vigilantes et de consulter immédiatement un médecin ou de se rendre à l’hôpital en cas de symptômes évocateurs. Dans ce contexte, il est essentiel d’éliminer les gîtes larvaires,  de consulter un médecin dès l’apparition de symptômes et de se protéger des piqûres de moustiques.

L’Ouest davantage touché

Depuis le 1er Janvier, 9740 cas de dengue ont été confirmés, 289 hospitalisations, 1054 passages aux urgences et cinq décès sont à déplorer.

Des cas confirmés et des cas isolés sont signalés dans 21 communes, majoritairement dans l’Ouest. Par ailleurs des regroupements de cas ont été identifiés dans les communes et quartiers suivants :

REGION OUEST

  • Le Port (Manes, Satec, SIDR Basse, SIDR Haute, Ariste Bolon, Epuisement, Saint Ange d’Oxile, Vieille ville, Magellan,  Zac1, Orée du Bois, ZUP 1, Lot Sedre, Cœur Saignant Haut, Cœur Saignant Bas, Rivière des Galets, ZAC Rivière des Galets)
  • La Possession (Moulin Joli, Halte-La, Fond de Bac, Rivière des Galets, Sainte-Thérèse, Cap Noir, Pichette, Bœuf Mort, Ville, Camp Magloire, Ravine à Malheur, Le Vingt Huitième, Dos d’Âne)
  • Saint-Paul (La Plaine, Sans Souci, Jacquot, Gare Routière, La Baie, Bellemène, Bouillon, Grande Fontaine, Les Canots, Le Bois de Nèfles, Le Guillaume, Plateau Caillou, Le Petit Bernica, Fleurimont, Villèle, La Saline, Mont Roquefeuil, Carosse, Trou d’eau, La Saline les Bains, Lotissement Bellevue,  Lotissement Gayette, L’Ermitage les Hauts, Fond de Puits)
  • Trois-Bassins (La Souris Blanche)
  • Saint-Leu (Pointe des Château, La Fontaine, Dubuisson (partie haute), Maduran, Piton Saint-Leu)

REGION SUD

  • Saint-Joseph (Manapany, Les Jacques, La Cayenne, Le Butor, Bois Noirs, Le Goyave, Langevin, Vincendo Ligne Matouta)
  • Saint-Pierre (Ravine des Cabris, Recherchant, Condé, Basse Terre, Centre-Ville)
  • Le Tampon (Pont D’Yves, Les Quatre Cents)

REGION NORD

  • Saint-Denis (La Bretagne (partie Basse), Ilet la Source, Sainte-Clotilde, Le Chaudron, La Source, Saint-Jacques, Vauban, La Providence, La Montagne, Le Golf)
  • Sainte-Marie (Les Orchidées, La Grande Montée, La Ravine des Chèvres)

REGION EST

  • Bras-Panon (La Rivière des Roches)

Symptômes et complications

La dengue est asymptomatique dans 30 à 50 % des cas. Chez certaines personnes infectées présentant des symptômes, l’incubation dure en moyenne 4 à 7 jours. Elle peut aller de 3 à 14 jours.

La forme « classique » se manifeste par une forte fièvre de début brutal. Elle est souvent accompagnée de frissons, maux de tête, nausées, vomissements, douleurs articulaires et musculaires et de façon inconstante, d'une éruption cutanée et de saignements (gencives, nez …) vers le 5ème jour des symptômes. L’évolution est le plus souvent favorable au bout de quelques jours.

La forme sévère (ou dengue grave) la plus fréquente est le choc de dengue. Elle se caractérise par une augmentation de la perméabilité vasculaire qui entraîne une fuite du plasma, accompagnée d’une baisse brutale de la tension artérielle pouvant engager le pronostic vital.

D’autres formes sévères existent qui peuvent toucher le foie, l’encéphale, le cœur. Il n’y a pas d’âge pour les formes sévères qui peuvent toucher aussi bien les  nourrissons, les enfants et les adultes.

Ces signes peuvent survenir entre le 2ème et le 7ème jour après les premiers signes de la maladie.

La vigilance doit être maximale autour du 4ème jour quand la température commence à tomber.

Les recommandations

Pour éviter de tomber malade : éliminez les gîtes larvaires, protégez-vous des piqûres de moustiques (répulsifs, moustiquaires,  vêtements longs…).

Si vous êtes malade, afin de prévenir les formes graves de la dengue, il est recommandé aux personnes infectées de :

-          Consulter un médecin dès l’apparition de symptômes évocateurs de la dengue

-          Surveiller son état de santé, particulièrement au 4ème jour de la maladie

-          Rendez-vous à l’hôpital en cas de dégradation de votre état de santé

Continuez à se protéger, même si on a déjà été malade de la dengue antérieurement ; plusieurs sérotypes de la dengue peuvent circuler et une infection par un sérotype ne protège pas de l’atteinte par un autre sérotype.

Retrouvez toute l’actualité sur la dengue à La Réunion sur le Facebook Ensemble contre les moustiques.