Une escroquerie au financement de voitures de luxe démantelée

sécurité
Trafic voitures de luxe
©Police Nationale de La Réunion
Trois personnes ont été mises en examen pour escroquerie et trafic de voitures de luxe dans l'île. 13 victimes ont été recensées pour un préjudice dépassant le million d'euros. 
En mai 2019, la BSU et le groupe financier de la sûreté départementale étaient informés d’une escroquerie au financement d’un véhicule de luxe commise par une société pour un préjudice s’élevant à 124 900 euros.

Les investigations effectuées mettaient rapidement en lumière un réseau de délinquance astucieuse, dont la finalité était l’obtention de prêts ou le financement de véhicules de luxe, envoyés pour partie en métropole ou en Guinée.

Les escrocs usaient de faux et de vrais documents administratifs appartenant à des tiers localisés en France métropolitaine, certains étant obtenus par piratage de codes informatiques sur le site de l’administration fiscale.

Le préjudice s’élevait à 1 111 522 euros. 13 victimes étaient recensées.

Les mis en cause étaient interpellés et placés en garde à vue.

Des saisies d’avoirs criminels étaient effectuées.

Le 12 juin 2020, les 3 comparses, présentés devant le parquet en vue d’une ouverture d’information judiciaire, ont été mis en examen.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live