réunion
info locale

Essence et bouteille de gaz: les prix continuent d'augmenter

consommation
Station service - D.Fontaine
Station service ©Daniel Fontaine
Le litre de sans plomb augmente de 5 centimes à partir de demain 1er mai. Hausse également pour le gazole et la bouteille de gaz
Les prix pratiqués à La Réunion à partir du 1er mai 2019 sont tombés:

- Le sans plomb: Le prix public est en hausse à 1,48 €/litre (+ 5cts). Cette évolution s’explique par la hausse de la cotation (+ 8,84 %).Elle est accentuée par une hausse du fret (+ 5,63 %). Le prix du sans plomb à La Réunion reste inférieur à celui de la métropole.

- Le gazole: Le prix de vente se fixe à 1,16 €/litre (+ 3 cts). Cette évolution s’explique par la hausse de la cotation moyenne du gazole (+ 1,89 %). Comme pour le SSP, le fret est en hausse et la parité se dégrade. Le prix du gazole à La Réunion reste inférieur à celui de la métropole.

- Le gaz: Le prix final de la bouteille s’établit en hausse à 17,95 € contre 17,38 € le mois précédent (+ 57 cts). Cette évolution s’explique par la cotation mensuelle qui est en hausse de 3,09 %. La parité accentue la hausse de la bouteille à hauteur de 3 cts. Le contrat de fret évolue à la hausse et est responsable de 35 cts de hausse. C’est toujours le prix du contrat le plus bas communiqué par les opérateurs qui est retenu.
 

Un contexte international qui tire les prix à la hausse


Sur les 15 premiers jours ouvrés du mois d’avril, on constate une évolution des cotations moyennes des carburants orientée à la hausse par rapport au mois précédent : + 8,84  % pour le supercarburant, + 1,89 %  pour le gazole, + 2,88 % pour le butane, + 5,10 pour le propane.

 

Sur les marchés, le pétrole connaît sa plus forte hausse trimestrielle depuis 10 ans.

Par ailleurs, les hausses du fret, des certificats d’économie d’énergie et la faiblesse de l’Euro, observées sur la même période, impactent également les prix à la hausse.
Les marges de gros, les marges de détail ainsi que les frais de passage qui sont fixés par arrêté préfectoral restent pour leurs parts inchangées.

 
Publicité