Exercice Papangue : le Mistral, des engins militaires et une centaine de soldats s’entraînent à La Réunion

sécurité
Opération Papangue bateau marine nationale armée La Réunion Le Port
Opération Papangue ©Laurent Figon
Du 11 au 15 avril, les forces armées françaises et leurs partenaires de la COI effectuent un exercice interarmées à La Réunion. Le Porte Hélicoptère Mistral, du groupe Jeanne d’Arc en escale à La Réunion, y participe.

Ce lundi 11 avril débute un exercice interarmée sur le thème général de l’évacuation des ressortissants lors d’un conflit régional local sur l’île de La Réunion. D’importantes capacités militaires des forces armées françaises et de ses partenaires de la Commission de l’Océan Indien sont ainsi engagées. 

Des militaires de la zone, à savoir des Comores, des Seychelles, de Maurice ou encore de Madagascar, participent. 

Opération Papangue blindés cale navire La Réunion armée marine nationale
Opération Papangue ©Laurent Figon

Plus d'une centaine de soldats mobilisés

Trois régiments participent à l’exercice Papangue. 120 soldats de la 9ème brigade d’infanterie de Marine sont mobilisés. Vingt véhicules vont être déployés sur l’île.    

Opération Papangue blindés route Le Port La Réunion armée marine nationale
Opération Papangue ©Laurent Figon

L’objectif de l’exercice majeur Papangue 2022 est de s’entrainer à déployer les capacités des FAZSOI, à conduire et soutenir des actions dans le cadre d’opérations interalliées, interarmées régionales et à venir en aide aux ressortissants français.    

Débarquement amphibie avec le Mistral

Plusieurs exercices sont programmés, parmi lesquels un débarquement amphibie avec la participation du Porte Hélicoptère Amphibie Mistral. L’exercice s’est déroulé dès les premières lueurs du jour ce lundi 11 avril.  

Regarder le reportage de Réunion la 1ère : 

Exercice Papangue : le Mistral est arrivé à La Réunion pour participer à des exercices militaires.

Le groupe Jeanne d’Arc en escale à La Réunion

Le Mistral appartient au groupe Jeanne d’Arc, avec la frégate légère furtive Courbet. Le groupe est parti du port de Toulon en février, a fait escale en Jordanie, puis à Djibouti, avant de faire un troisième arrêt à La Réunion pendant quelques jours. Il reprendra ensuite la mer pour la suite de sa mission.  

Regarder le reportage de Réunion la 1ère : 

Marine Nationale : le Mistral en escale

 

Différents lieux de simulations de combats opérationnels et sauts aéroportés, ainsi que la simulation d’une évacuation sur la Base aérienne 181 sont prévus dans les jours qui suivent.  

L’exercice Papangue se tient de ce lundi 11 avril au vendredi 15 avril.

Opération Papangue bateau large Le Port La Réunion armée marine nationale
Opération Papangue ©Laurent Figon