réunion
info locale

Faux agents en circulation, la CAF Réunion tire la sonnette d'alarme

société
contrôle CAF
©CAF Réunion / Facebook
Un faux agent de la Caisse d'Allocations Familiales a été arrêté par la gendarmerie il y a quelques semaines. Une femme qui sévissait dans le sud de l'île pour escroquer ses victimes. La CAF alerte la population sur les contrôles à domicile. 
Une quinquagénaire avide arpentait les communes du Sud du département depuis plusieurs mois à la recherche de personnes âgées, vulnérables, handicapées ou isolées. Elle se faisait alors passer pour une représentante d'une institution pour rentrer chez ses victimes et leur dérober de l'argent. Son mode opératoire était simple. Elle disait, par exemple, faire partie de la Caisse d'Allocations Familiales et utiliser le prétexte de venir en aide aux personnes pour remplir des documents administratifs. Puis, elle prétextait une panne de voiture. Elle demandait alors aux victimes de lui prêter de l'argent pour faire remorquer son véhicule. Une autre astuce consistait à demander une somme d'argent conséquente pour faire débloquer un dossier. 

Selon les premiers éléments, huit victimes seraient recensées aujourd'hui, pour un préjudice évalué à près de 10 000 euros. Ces personnes ont porté plainte, mais d'autres victimes pourraient ne pas encore avoir été identifiées. Interpellée en janvier, la mise en cause a été présentée vendredi dernier devant le parquet où elle a été mise en examen pour escroquerie, entre autre. Déjà connue de la justice, elle dort depuis à Domenjod en attente de son procès en mai. 
 

Les préconisations de la CAF


Suite à cette nouvelle affaire d'escroquerie, la Caisse d'Allocations Familiales de La Réunion appelle ses allocataires à la plus grande vigilance et rappelle que ses agents de contrôle sont agrées, assermentés et surtout titulaires d'une carte d'identité professionnelle. 
Un contrôleur de la CAF ne demande jamais d'informations relatives à la carte bancaire d'un allocataire que ce soit le numéro de la carte ou le code bancaire. Aucun retrait d'argent liquide ne sera demandé pour payer une créance. 

Si les allocataires ont un doute sur l'identité du contrôleur, ils peuvent obtenir une vérification en contactant la plateforme téléphonique de la CAF au:
  • 0810 25 97 40 (0,06 €/min + prix appel)