réunion
info locale

La FDSEA milite pour l’oignon péi

consommation
Oignons péi
©REUNION 1ERE
Face à la flambée des prix sur les étalages, la FDSEA tient à clarifier les choses. Ce ne sont pas les agriculteurs mais les importateurs qui en sont responsables, selon le syndicat agricole.
Avec le passage de Berguitta, la production locale d’oignons, qui s’achève tout juste, a été légèrement amputée. Les prix ont donc un peu augmenté, d’un euro en moyenne, passant ainsi de 1,5 euro à 2,5 euros.

Rien à voir avec la flambée qu’ont connus les prix des oignons importés, pour la FDSEA. Eux ont été multipliés par 6 ou par 7 depuis Berguitta. Pour le syndicat, les agriculteurs réunionnais sont étrangers à cette situation.

Leur production, ne représentant que 15% du marché local, est en effet bien moindre, 600 tonnes à peine, contre les 8 000 tonnes importées.

Pour faire face à cette situation, le conseil départemental octroie des aides pour augmenter les surfaces de production dans l’île. La FDSEA, qui s’en félicite, voudrait ainsi voir la production péi atteindre 25% du marché local.

Le reportage, à Piton Saint-Leu, d’Henry-Claude Elma et Philippe Hoareau.

Reportage ©Réunion 1ère

 

Publicité