Fête de la Toussaint : les Réunionnais rendent hommage aux défunts

religion
Les Réunionnais rendent hommage aux défunts pour la Toussaint.
Les Réunionnais rendent hommage aux défunts pour la Toussaint. ©Imaz Press
Dans la croyance chrétienne, ce 1er novembre est la fête de tous les Saints. A La Réunion, elle est aussi une journée d’hommage aux défunts avec une forte affluence dans les cimetières de l’île.

Officiellement, dans le calendrier chrétien, la journée des défunts est fixée au 2 novembre. Pourtant, à La Réunion, la forte affluence dans les cimetières a lieu, ce lundi 1er novembre.

Fête des Saints

Dans la croyance chrétienne, ce 1er novembre est la fête de tous les Saints. Mais jour férié, il permet aux Réunionnais de se rendre dans les cimetières pour rendre hommage aux défunts et fleurir leurs tombes.

Hommage et recueillement

Depuis ce matin, des familles se relaient dans les cimetières de l’île. Certaines n’hésitent pas à faire le tour de l’île pour honorer leurs défunts.

Dans les cimetières, les préparatifs de cette période ont commencé depuis plusieurs semaines déjà. Entretiens des tombes, des allées, peinture des enceintes : les services communaux sont à pieds d’œuvre.

Ce 1er novembre marque aussi le début d’une période de recueillement pour certaines familles qui rendent hommage à un proche disparu. Ce recueillement peut durer tout le mois.

Les Réunionnais rendent hommage aux défunts en ce 1er novembre de Toussaint
Les Réunionnais rendent hommage aux défunts en ce 1er novembre de Toussaint. ©Isabelle Hoarau

 

A Saint-Denis, "un carré des Anges" existe pour les enfants décédés. Il se situe au milieu du cimetière du Chaudron. Il y en a deux dans le chef-lieu, l'autre est à Prima. Chaque 1er novembre, des familles s'y rendent.

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :

Carré des anges : un carré immaculé pour les enfants

 

Des fleurs…

Dans les cimetières, les fleuristes sont mobilisés pour préparer les bouquets qui viendront fleurir les tombes.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Recueillement dans les cimetières pour la Toussaint. Les vendeurs de fleurs sont mobilisés partout dans l’île.
Des fleuristes sont présents près des cimetières pour ce 1er novembre.
Des fleuristes sont présents près des cimetières pour ce 1er novembre. ©Isabelle Hoarau

 

… et de la musique

A Saint-Denis, comme l’an dernier, des musiciens sont présents dans plusieurs cimetières de la ville. En 2020 déjà, la Toussaint musicale avait séduit les Dionysiens. Au cimetière de l’Est, une musicienne joue de la harpe, à Prima, la contrebasse et la guitare sont de sortie, de 9h à 12h. Au cimetière de Sainte-Clotilde, du violoncelle est joué au niveau de l’entrée Est.

Des musiciens jouent dans les cimetières de Saint-Denis pour ce 1er novembre.
Des musiciens jouent dans les cimetières de Saint-Denis pour ce 1er novembre. ©Isabelle Hoarau

 

Le Samblani pour les Tamouls

Ce 1er novembre est aussi marqué par des cérémonies, telles que le Samblani. Pour les Hindous, le mois de novembre est l’occasion d’honorer les défunts. Les membres des familles se rassemblent et célèbrent les ancêtres. Un repas avec plusieurs plats qu’aimaient les disparus est préparé depuis le matin et présenté aux défunts au cours d’une cérémonie. A La Réunion, la tradition du Samblani est souvent pratiquée le 1er novembre, car c’est un jour férié. Le Samblani peut aussi être célébré le 2 novembre, ou d’ici la fin du mois.

Regardez ce direct de Réunion La 1ère :

Hindouïsme, la tradition du Sambrani : Jean-Régis Ramsamy chez une famille pour les préparatifs