Fin de la crise sismique : que se passe-t-il au Piton de la Fournaise ?

catastrophes naturelles
Le volcan du Piton de la Fournaise
©Imaz Press
Ce vendredi 3 juillet, La Réunion s’attendait à un réveil imminent du Piton de la Fournaise. Après une crise sismique de moins d’une heure, le calme est revenu au volcan, mais il semble précaire. Explications.
Que nous réserve le Piton de la Fournaise ? Vers 7h20 ce vendredi 3 juillet, une crise sismique s’est déclenchée au volcan. Elle n’aura duré qu’une quarantaine de minutes.

"Cet épisode a été accompagné de déformations de surface qui sont restées extrêmement faibles et localisées au sommet du Piton de la Fournaise, explique l’Observatoire volcanologique. Depuis, aucune reprise de l’activité sismique ou de déformation n’a été observée".
 

Retour au calme

"Pour le moment, c’est à nouveau le calme, décrit Philippe Kowalski, directeur technique de l’Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise. Les déformations légères au sommet témoignent bien de la mise en pression et du mouvement du magma, mais pour le moment, en l’absence de nouvelle activité sismique, le doute subsiste quant au devenir du magma".

Regardez les précisions de Philippe Kowalski sur Réunion La 1ère : 
 

Une éruption dans les prochaines semaines ?

Le magma va-t-il atteindre la surface ? Deux scénarii sont possibles. Le premier : la montée du magma se fait par une injection silencieuse vers un flanc, ou vers le sommet, et elle pourrait aboutir à une éruption.

La seconde hypothèse, privilégiée actuellement, est que la pression n’était pas suffisante pour que le magma atteigne la surface. Dans ce cas, "il faudra attendre une nouvelle montée en pression pour permettre au magma de sortir et nous donner une éruption dans les semaines qui viennent", explique Philippe Kowalski, directeur technique de l’Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise.
  

Reprise de l’inflation depuis mi-juin

Sur sa page Facebook, l’Observatoire indique également que "plusieurs heures sans qu’aucune activité ne soit observée, témoignent de l’arrêt en profondeur du magma dans l’édifice. Néanmoins, compte tenu de la reprise de l’inflation observée depuis le 16 juin, une éruption à moyenne échéance ne peut être exclue". Il faudra donc encore patienter pour savoir ce que réserve le Piton de la Fournaise.

En attendant, la phase d’alerte 1 "éruption probable ou éminente" du dispositif spécifique ORSEC volcan reste en vigueur. Elle a été déclenchée ce vendredi à 8h30. L'accès du public à la partie haute de l'enclos, depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou tout autre sentier, reste interdit. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live