Saint-Denis : forte affluence au centre de dépistage du stade de l’Est

coronavirus
Affluence des voyageurs au stade de l'est pour les tests à J+2
Affluence des voyageurs au stade de l'est pour les tests à J+2 ©Delphine Gérard

Depuis la levée des motifs impérieux, les touristes sont nombreux dans l'île. Mais suivent-ils tous la recommandation des autorités en se soumettant à un test PCR au deuxième jour de leur arrivée ? On constate en tout cas une forte affluence au centre de dépistage du stade de l’Est.

Ce lundi 28 décembre, quelques 70 voyageurs font la file ce matin à l’entrée du centre de dépistage du stade de l’Est. Il y a encore deux semaines, ce sont environ 150 personnes en moyenne qui se faisaient dépister chaque jour à J+2. Mais, on en recense désormais environ 400 par jour.

Affluence des voyageurs au stade de l'est pour les tests à J+2
Affluence des voyageurs au stade de l'est pour les tests à J+2 ©Delphine Gérard

La crainte de voir le nombre de cas augmenter

Un grand nombre de touristes ont en effet choisi La Réunion comme destination pour leurs vacances de fin d’années, l’une des conséquences de la crise sanitaire et de la fermeture des frontières dans plusieurs pays. Lors du week-end du 20 décembre, plus de 12 000 passagers ont ainsi transité à l’aéroport Roland-Garros.

Mais cet afflux de touristes suscite la crainte de voir l’épidémie de Covid-19 gagner du terrain dans l’île, d’où cette piqure de rappel faite récemment par les autorités sanitaires qui recommandent aux voyageurs de se dépister deux jours après leur arrivée dans l’île. Un appel qui semble donc suivi par une partie des concernés au vu de la hausse du nombre de dépistages au stade de l’Est, à Saint-Denis.

Affluence des voyageurs au stade de l'est pour les tests à J+2
Affluence des voyageurs au stade de l'est pour les tests à J+2 ©Delphine Gérard

Opérations de dépistage dans plusieurs communes

Il faut ainsi s’armer de patience avant de se soumettre au fameux test PCR. Et en particulier en milieu de matinée, heure durant laquelle on observe systématiquement un pic d’affluence. Certains voyageurs expliquent qu’ils viennent spécifiquement aux alentours de 10h15, conformément aux indications données par la préfecture sur internet… Bien que le centre de dépistage est en réalité ouvert depuis 8 heures.

Sur place, les voyageurs sont invités à présenter leur carte d’embarquement, une pièce d’identité ainsi que leur carte vitale à l’entrée du centre. Il y a une quinzaine de jours, à l’aube de la levée des motifs impérieux pour voyager, l’ordre des médecins de La Réunion déplorait le faible nombre de voyageurs se soumettant au dépistage à J+2. Seulement "entre 10 et 40 %", pointait du doigt son président, le Dr Alain Domercq.

Le dernier bilan de l’Agence régionale de santé faisait état d’un nombre de tests en hausse de 37,46% du 14 au 20 décembre 2020. Ce lundi 28 décembre, quatre opérations de dépistage ont été programmées pour faciliter l'accès au test : la première a eu lieu ce matin au Carrefour de Sainte Suzanne. Une autre est annoncée cet après-midi au Super U de Saint-Paul, au Leclerc de Sainte-Marie ainsi qu’au Leclerc de Saint-Joseph.