Forte affluence et panne d’avion, période chargée pour l’aéroport de La Réunion

transports
Aéroport Roland Garros, à Saint-Denis.
Aéroport Roland Garros, à Saint-Denis. ©Imaz Press
C’est le rush à l’aéroport Roland Garros. Pas moins de 10 000 passagers par jour sont attendus ces vendredi et samedi. La période des fêtes est l’une des plus chargées de l’année. Aéroport et compagnies aériennes tentent de faire face à l’affluence et aux imprévus.
Près de 10 000 personnes en une journée, c’est ce qui attend l’aéroport de La Réunion ce vendredi 27 décembre. Cette affluence record doit se reproduire demain, samedi 28, ainsi que les vendredi 3 et samedi 4 janvier prochains. L’après-midi du 9 janvier devrait aussi s’annoncer mouvementé.
 

10 000 passagers par jour

Face à cette forte affluence, l’aéroport recommande aux passagers de prendre leurs précautions, et ainsi de se présenter à l’enregistrement 3 heures avant le décollage. La nouvelle réglementation sur les fruits pourrait en effet compliquer les procédures.

D’ici la fin de l’année 2019, c'est-à-dire dans quelques jours à peine, l’aéroport Roland Garros devrait franchir la barre des 2,4 millions de voyageurs. Une fréquentation semblable à celle de l’année précédente.  
  

Un vol Corsair reporté à cause d’une panne

Dans ce contexte, les moindres désagréments, comme des retards ou même des pannes d’avion, deviennent délicats à gérer. Ce fut par exemple le cas hier soir, jeudi 26 décembre, quand les passagers du vol Corsair ont vu leur vol reporté au lendemain.

Leur avion, victime d’une panne, n’a pu décoller. Les passagers qui avaient embarqué, ont dû ressortir et ont été tardivement pris en charge dans la nuit. Une prise en charge relative cependant d’après le témoignage transmis par l’un d’entre eux.

Certains passagers n’ont pu être acheminés jusqu’à un hôtel, c’est donc dans une salle à part de l’aéroport Roland Garros qu’ils ont passé la nuit sur des lits picots. Réveillés de bonne heure et évacués de la salle, ils dénoncent le manque de considération avec lequel ils ont été traités.
 
lits picots pour vol corsair retardé 271219
©DR
lits picots pour vol corsair retardé 271219
©DR
Ce n’est qu’à la mi-journée de ce vendredi 27 décembre que les passagers malheureux ont finalement pu décoller, soit près de 15 heures après l’heure initialement prévue.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live