Fraude à la Sécurité sociale : le pharmacien et ses deux employés mis en examen

justice
Mise en examen du pharmacien Patrick Panchoo
Le pharmacien Patrick Panchoo a été mis en examen pour abus de biens sociaux et escroquerie ©Géraldine Blandin
Le pharmacien dionysien Patrick Panchoo et ses deux collaborateurs, dont sa femme, étaient déférés à Champ Fleuri, ce mercredi, pour une présumée fraude massive à la Sécurité Sociale d’un montant de plus de quatre millions d'euros. Ils ont été mis en examen mais laissés libres.
A la tête de la pharmacie de Tassigny, à Sainte-Clotilde, Patrick Panchoo est visé par une enquête pour escroquerie, abus de biens sociaux et fraude fiscale en bande organisée. Placé en garde à vue lundi au commissariat Malartic, l’homme est présenté ce mercredi devant le parquet de Saint-Denis, au palais de justice de Champ Fleuri.

Il n’est pas seul puisque deux de ses employés sont aussi soupçonnés d’avoir pris part à ces faits. Le premier collaborateur n’est autre que sa compagne, qui est responsable du personnel. Le second est un préparateur en pharmacie. Ils ont été mis en examen en début d'après-midi par un juge d’instruction, et laissés libres, sous contrôle judiciaire.
 
Mise en examen du pharmacien Patrick Panchoo
La compagne du pharmacien est, elle aussi, soupçonnée d'avoir pris part à cette fraude présumée ©Géraldine Blandin
 

Libres sous contrôle judiciaire


Patrick Panchoo a été mis en examen pour abus de biens sociaux, escroquerie et blanchiment d'argent. Les magistrats lui ont signifié qu'il lui était désormais interdit de gérer une entreprise. Ses passeports lui ont également été confisqués. Une mesure qui a toute son importance à quelques jours de la réouverture des frontières pour l'île Maurice, car Patrick Panchoo a la double nationalité franco-mauricienne.

Sa compagne a été mise en examen pour complicité. Le préparateur en pharmacie a, lui aussi, été mis en examen pour complicité d’escroquerie et recel de biens. Il a interdiction d’entrer en contact avec Patrick Panchoo.
 
Mise en examen du pharmacien Patrick Panchoo
L'employé de Patrick Panchoo, préparateur à la pharmacie de Tassigny, a, lui, été mis en examen pour complicité d’escroquerie et recel de biens ©Géraldine Blandin

Patrick Panchoo aurait escroqué le fisc et l'Assurance-maladie à hauteur de 4 millions d'euros. C’est ce qui ressort de l’enquête ouverte en 2018 sous l’autorité du parquet de Saint-Denis. On reproche au pharmacien d’avoir mis en place un système de surfacturation en trafiquant des ordonnances ce qui lui permettait de booster son chiffre d’affaires… sur le dos de la Sécurité sociale.
 

Déjà sanctionné pour des malversations


Un stratagème qui aura permis à Patrick Panchoo de redresser son officine, une pharmacie acquise en 2013 qui trainait un certain nombre de dettes. Ces pratiques frauduleuses lui auraient aussi permis d’acquérir plusieurs résidences et véhicules haut de gamme. C’est ce qui explique que les enquêteurs de la brigade financière aient réalisé des perquisitions à son domicile de Bois de Nèfles Sainte-Clotilde ainsi que chez son expert-comptable.

Le pharmacien avait déjà sanctionné une première fois pour malversations. En 2019, le conseil national de l’ordre des pharmaciens l’avait suspendu trois mois pour une série d’anomalies.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
 
Enquête : le pharmacien mis en examen

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live