Gérald Darmanin et Jean-François Carenco entament leur visite à La Réunion

océan indien saint-denis
Arrivée Darmanin Réunion
Arrivée Gérald Darmanin, visite avec Ericka Bareigts ©Delphine Gérard
Les ministres de l'Intérieur et délégué aux Outre-Mer entament, ce vendredi 8 juillet, une visite officielle de deux jours à La Réunion. En entame, une rencontre avec la maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts.

Quelques jours à peine après la formation du nouveau Gouvernement Borne, le ministre de l'Intérieur, Gérald Daramin, et celui délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, sont en visite officielle à La Réunion

Arrivés ce matin à Gillot, les deux hommes sont déjà sur le qui-vive avec un entretien de 45 minutes avec la maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts. Une rencontre qui porte sur l'aménagement du territoire, entre autre.

Les ministres évoquent la rédaction d'un accord sur la vie chère

A la sortie de l'entretien avec Ericka Bareigts, les ministres de l'Intérieur et délégué aux Outre-Mer ont fait des annonces.

Les deux membres du Gouvernement souhaitent la mise en place d'une grande réunion de travail  avec les entreprises, comprenez les transporteurs, les distributeurs et les producteurs, d'ici deux mois, afin de rédiger un accord sur la vie chère. 

Gérald Darmanin, a lui, annoncé la création d'un nouveau commissariat au Port. L'Etat injectera 8 millions d'euros dans ce projet. 

A la mi-journée, les deux ministres se rendront au Monument aux Morts pour un dépôt de gerbe avant d'enquiller sur une nouvelle table ronde, cette fois avec la Présidente de Région Huguette Bello.

Vie chère et convention canne au menu de l'après-midi

A 15h, Jean-François Carenco rencontre les membres de l'Observatoire des Prix, des Marges et des Revenus de La Réunion à La Préfecture. Il y sera abordé la question de la hausse des prix, notamment des produits alimentaires et des hydrocarbures. 

Après une visite du commissariat du Port pour le patron des flics de France, les deux ministres reviennent dans le chef-lieu pour s'attaquer à l'épineux dossier de la convention canne à la Préfecture.