Le gourou présumé de St-André mis en examen et placé sous contrôle judiciaire

faits divers
Tribunal de Champ-Fleuri
©Réunion 1ère
Après 48 heures de garde à vue, le gourou présumé de St-André a été déféré au parquet de St-Denis ce vendredi matin. Neufs plaintes ont été déposées contre lui. L'homme de 46 ans a été mis en examen pour "viols et abus de faiblesse" puis remis en liberté sous contrôle judiciaire.
Sa garde à vue s’est achevée ce vendredi matin. Celui que ses anciens fidèles décrivent comme un « sorcier malbar » a répondu, ce vendredi matin, aux questions d’un juge d’instruction qui lui a signifié sa mise en examen pour "viols et abus de faiblesse". Le juge des Libertés et de la Détention a ensuite décidé de le laisser libre et de le placer sous contrôle judiciare.

L’homme, que plusieurs familles accusent d’emprise sectaire, a été placé en garde à vue mercredi 6 juin. Il a été auditionné par les policiers de la Sûreté départementale dans le cadre d’une enquête ouverte qui fait suite à neuf plaintes déposées pour viols, abus de faiblesse et violences à l’encontre du « gourou » de 46 ans. Un leader spirituel et religieux accusé de différents délits, de maltraitances physiques et morales à l'encontre d'une communauté qui le suivait. Des fidèles qui, pour certains, portent encore sur eux les marques de souffrances infligées.

L’affaire a été révélée par le bâtonnier Georges André Hoarau qui défend plusieurs victimes dans ce dossier. Il nous avait raconté, le 26 mai dernier, les pratiques de cet homme décrit comme un « sorcier malbar ». « Il prend leur argent ; viennent ensuite des faveurs sexuelles. Il faut savoir que les adeptes que je défends l’appelle le gourou gynéco », raconte l’avocat. « Il y a aussi les coups physiques. Il y a parmi mes clients des hommes grands, bien bâtis, forts qui acceptaient de se faire écraser une pizza dans la gueule, c’est leurs mots, parce-que la pizza qu’il a envoyé acheter ne lui convenait pas », poursuit-il au micro de Réunion la 1ère.

Des coups, des sévices qui auraient duré près de 20 ans pour certains plaignants. L'arrestation de ce gourou présumé est un soulagement pour plusieurs familles terrorisées par cet homme qui se dit victime d’un complot.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live