Grand Raid 2018 : l'aviation civile restreint le survol de la course

trail
Grand Raid 2018 : l'aviation civile restreint le survol de la course
©Réunion la 1ère
L'aviation civile a décidé d'interdire le survol d'une partie des Cirques durant les trois jours de Grand Raid. De quoi attiser la colère des opérateurs de l'aérien. 
L'aviation civile interdit le survol d'une partie de Mafate, Cilaos et Salazie durant le Grand Raid 2018. Les avions, hélicoptères ou encore drones ne pourront se retrouver à moins de 8 000 pieds, soit 2 400 mètres. Des restrictions prises pour des raisons de sécurité. Selon l'aviation civile, des incidents seraient survenus lors des éditions précédentes de la Diagonale des Fous.

Réunis en comité, une vingtaine d'opérateurs de l'aérien dénonce ce handicap pour leur business et regrette l'absence de communication de la part de l'aviation civile. 
 
Grand Raid 2018 : l'aviation civile restreint le survol de la course
©Réunion la 1ère

Un mécontentement entendu par l'administration. Des dérogations ont été accordées depuis à ceux qui en ont fait la demande.

Reportage de Thierry Chapuis. 
 
©Thierry Chapuis

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live