Grand Raid J-1 : Romain Fontaine, le jeune prodige, parmi les favoris de la Mascareignes

trail
Romain Fontaine portrait avant départ Mascareignes 2021
Romain Fontaine sera pour la cinquième fois au départ de la Mascareignes ©Alix Catherine
Plus qu’un jour avant le départ du Grand Raid. Réunion la 1ère met en lèr les sportifs qui seront sur le départ de ces courses mythiques. Parmi eux, le jeune Romain Fontaine qui pourrait bien retrouver le podium pour sa cinquième participation à la Mascareignes.

Romain Fontaine, c’est un peu la force tranquille. C’est tout en retenue que le jeune Bénédictin se livre. Et pourtant, du haut de ses 24 ans, Romain Fontaine dispose déjà d’un palmarès qui force le respect. Il a déjà participé à quatre reprises à la Mascareignes, la course la moins la longue -"mais la plus intense !"- du Grand Raid avec ses 72 kilomètres de parcours entre Salazie et la Redoute.

Lors de l’édition 2018, Romain Fontaine est arrivé troisième derrière Gilsey Félicité et l’Espagnol Jordi Gamito Baus. En 2019, il reste dans le top 10 en décrochant la septième place. Et en février 2020, il succède à David Hauss en remportant la dixième édition du Trail des Anglais, sa dernière course au compteur.

Trail des anglais Romain Fontaine
©Réunion La 1ère

Reprendre ses marques

C’était juste avant le début de la crise du Covid-19. Une longue période sans véritable course qui explique que pour sa cinquième participation à la Mascareignes, Romain Fontaine préfère ne pas faire de pronostic. "L’excitation est forte parce que ça fait pas mal de temps que je n’ai pas couru. Mais j’ai quand même perdu un peu mes habitudes d’avant course", confie-t-il.

Alors pour cette édition 2021, le coureur espère simplement arriver à la Redoute sans blessure. "En 2019, j’ai été très déçu de m’être blessé après à peine 20 kilomètres. Du coup, là je veux courir sans pression. Après on verra, pendant la course, ce que je pourrais faire".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

©reunion

Prochaine étape : le trail de Bourbon

La Mascareignes, c’est le format qui lui convient le mieux, explique-t-il. Avec l’expérience, il espère par la suite évoluer sur les autres courses mythiques du Grand Raid. Mais chaque chose en son temps. "Je préfère attendre encore un an et basculer sur le Trail de Bourbon l’année prochaine si tout se passe bien".

Et s'agissant de la Diagonale des fous ? "Si tout se passe bien et que je n’ai pas de blessures, pourquoi pas… Mais peut-être dans six ans ! Nous va laisse le temps le corps durcit, après nous va monte dessus !" Romain Fontaine ne veut pas brûler les étapes.