Grand Raid J-7 : la Réunionnaise Sophie Blard, une chance de podium sur la Diagonale des Fous

trail
Sophie Blard
Sophie Blard ©Delphine Poudroux
J-7 du départ du Grand Raid, Réunion La 1ère met en lèr les coureurs qui seront sur le départ de ces courses mythiques. Ce jeudi 14 octobre, rencontre avec Sophie Blard, l’une des favorites péi au départ de la Diagonale des Fous.

A 46 ans ans, Sophie Blard prendra à nouveau le départ de la Diagonale des Fous, le 21 octobre prochain. Petit sœur du traileur péi, Miko Clain, la Réunionnaise revient dans la course pour la sixième fois.

Ces derniers mois, la Dyonisienne a arpenté les sentiers de la Bretagne pour s’entraîner. "Avec le Covid, nous avons eu un moment de flottement, mais à Saint-Denis, il y a pas mal de sentiers, donc j’ai pu m’entraîner dans mon quartier en respectant la limitation de kilométrage", raconte Sophie Blard.

Un nouveau tracé maîtrisé

Pour cette édition 2021, la Réunionnaise fait figure de favorite parmi les traileuses péi. Le nouveau tracé ne lui fait pas peur.

"Le changement ne m’a pas mise en doute, au contraire, je suis allée repérer cette partie du parcours, raconte la traileuse. Je l’ai en tête, et ça va bien se passer. La partie qui a changé est très technique, c’est une belle portion dans Mafate et je pense qu’on va bien s’amuser, même si ça ne sera pas simple".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

©reunion

 

Son palmarès

En 2020, Sophie Blard a fini première devant la grande, Marcel Puy, sur la course de Piton patate. Une course de dix kilomètres certes, mais les petits comme les grands challenges ne lui font pas peur.

En 2019, Sophie Blard avait abandonné la Diagonale des Fous, comme en 2016. Aujourd’hui, elle se sent « plus que prête ». En 2018, elle terminait 10ème du classement féminin en franchissant la ligne d’arrivée en 37 heures et 21 minutes. En 2017, elle avait terminé 14ème du classement féminin en bouclant sa Diagonale en 35 heures et 42 minutes.

Sur le podium des femmes ?

Pour sa sixième Diagonale des Fous, Sophie Blard va parcourir 160 km et 9400m de dénivelé positif. Passionnée de nature et de montagne, elle s’entraîne depuis plusieurs mois aux côtés de son club.

Force, puissance, technique : pour son coach, Sophie a travaillé tout ce qu’il fallait "pour tout déchirer sur la Diagonale". "On espère miser sur elle en tant que première Réunionnaise, et un petit podium au scratch féminin c’est l’objectif", explique Franck Rivière, coach du Training Perform Club.

Sa famille, son coach et son club

Sophie Blard est soutenu par son coach, ses trois enfants et son mari avec qui elle s’entraîne. "Je la sens très bien entraînée, très bien préparée, c’est l’année ou elle a fait le plus de kilomètres, remarque son mari, Olivier Blard. Ça devrait bien se passer. Après sur une course comme le Grand Raid, on ne sait jamais, mais sans pépin, elle devrait aller au bout et faire un bon Grand Raid". "En plus d’être admiratif, je suis surtout amoureux", ajoute-t-il en souriant.

Les yeux de nos consultants

Durant ce Grand Raid 2021, Réunion La 1ère va lancer une WebTV disponible sur notre site internet, du jeudi 21 octobre à 19h, au vendredi 22 octobre à 20h. Nos consultants sur la WebTV nous donnent d'ores et déjà leurs regards sur les coureurs.

L'œil de TiDash : "Sophie est une bosseuse. Elle a de l’expérience aujourd’hui et elle a su faire de ses points faibles des points forts. Dans son cocktail de préparation, elle y a mis du plaisir. Et quand il y a plaisir, il y a réussite. Je garderais le souvenir de Sophie qui nous distribuait les gourdes lors des courses cyclistes. N’oublions pas sa troisième jambe : sa famille et son coaching".

L'œil de d'Amyas : "Sophie Blard est une valeur sûre du trail long reunionnais ! Elle possède de nombreuses victoires sur les trails longs de l'île et à déjà un top 10 sur le Grand Raid 2018 à son palmarès. Un point d'interrogation demeure sur sa forme, n'ayant pas couru en 2021, mais avec son expérience et sa connaissance du terrain elle devrait de nouveau jouer le Top 10 !"