Grève à l'IRT : les employés dénoncent un dialogue social dégradé

social
Piquet de grève devant les locaux de l'IRT à Saint-Paul
Piquet de grève devant les locaux de l'IRT à Saint-Paul ©DR
Une quarantaine de salariés de l'Île de La Réunion Tourisme sont en grève ce jeudi 23 juin, devant les locaux de Saint-Paul. Une mobilisation pour dénoncer les mauvaises conditions de travail et un dialogue social rompu. Après une rencontre avec le président de l'IRT, les grévistes ont décidé de mettre fin à leur mouvement.

Une quarantaine de personnes sur les 69 salariés que comptent l'Île de la Réunion Tourisme est mobilisée depuis ce matin, devant les locaux de Saint-Paul. 

Un épuisement général

Des salariés épuisés par le climat social qui règne dans l'entreprise.

" Cela fait maintenant près de 3 ans que nous alertons la directrice générale, Susan Soba sur les conditions de travail délétères et le climat anxiogène qui règnent dans l'entreprise. Mais il n'y a plus de dialogue social ! " déplore Claudine Igoufe, secrétaire générale de la CFDT commerces et services.

" Il n'est plus possible de travailler dans ces conditions, la grève est notre ultime recours " poursuit-elle. Des salariés qui demandent aujourd'hui le départ de la directrice générale.

Rencontre décisive avec le président de l'IRT 

Un conseil d'administration s'est tenu cet après-midi en présence de Patrick Lebreton, président de l'IRT. L'occasion pour les grévistes de le solliciter. Une délégation composée de six salariés et deux représentants syndicaux ont ainsi pu échanger avec Patrick Lebreton. 

Le président de l'IRT s'est engagé à réaliser un audit général de l'entreprise et à réinstaurer le dialogue social. Des avancées suffisantes pour les grévistes qui ont décidé de reprendre le travail, dès demain matin.

Une nouvelle réunion est prévue avec les instances représentatives du personnel dans les prochains jours.