Une grève du zèle dans les commissariats de police

social
Commissariat Malartic
©Réunion 1ère
Après l’attaque de policiers aux cocktails molotov à Viry-Chatillon dans l’Essonne samedi dernier,
Le  syndicat Alliance appelle à une grève du zèle aujourd’hui dans toute la France.
L’un des 4 agents, âgé de  28 ans, est toujours entre la vie et la mort.


En  écho à leurs collègues de Métropole, les gardiens de la paix de l’île débrayent aussi pour la journée.

Ils se rassembleront de manière silencieuse devant le commissariat Malartic à Saint-Denis ce midi pour montrer leur mécontentement face « à l’inertie et au manque de réponses de l’Etat et de l’administration judiciaire » cite Idriss Rangassamy responsable d’Alliance-Réunion.

« il faut mettre fin aux violences contre les forces de l’ordre, aux zones de non-droit, donner plus en terme de moyens et d’effectifs pour assurer notre métier ».
« La Réunion aurait besoin d’une centaine de fonctionnaires de plus pour assurer ses missions ».
Il précise enfin « qu’il faudrait assouplir les textes concernant « la présomption de légitime défense pour les policiers encore trop ambigües aujourd’hui » .

Un service minimum est tout de même assuré dans les postes de police toute la journée mais les patrouilles ne sortiront qu’en cas d’urgence.
  
©reunion