La grève illimitée des robes noires se poursuit

social
grève des avocats
©Michelle Bertil Réunion La 1ère
C'est le 40ème jour de grève contre la réforme des retraites et malgré les annonces du gouvernement de suspendre provisoirement l'âge pivot, les manifestants restent mobilisés, notamment les avocats de La Réunion qui reconduisent le mouvement initié la semaine dernière.
 

Les avocats des barreaux de Saint-Pierre et Saint-Denis ont reconduit leur mouvement de grève illimitée pour toute la semaine, à moins que les discussions du jour au Ministère de la Justice avec la Garde des Sceaux, Nicole Belloubet, n'aboutissent.

Les robes noires dénoncent un projet de réforme des retraites qui met en péril la profession. Ils estiment que le Gouvernement ne prend pas en compte les propositions soumises par les représentants syndicaux de la profession. Dans les faits, la nouvelle mouture prévoit « l'absorption dans le régime universel du régime autonome des avocats, provoquant notamment un doublement des cotisations à 28% et la baisse des pensions » comme l’indique le site du Conseil National des Barreaux. Près de 50% des avocats de France seront directement impactés car ils s’appauvriront avec la disparition des taux de cotisations retraites précise Guillaume De Géry, bâtonnier du barreau de Saint-Denis.

Durant le mouvement de protestation, les magistrats assurent les audiences mais les avocats, grévistes, demandent les renvois systématiques. Par ailleurs, le bâtonnier ne désigne plus les avocats commis d’office. Quelques cas extrêmes ont été traités la semaine dernière et les comparutions immédiates qui donnent souvent lieu à des incarcérations se tiennent. Les magistrats prennent les décisions sans la présence des avocats en grève, un choix que les intéressés estiment regrettable dans la bonne marche d’une justice équitable. Des contestations de décisions de justice sont à prévoir tout comme un engorgement des tribunaux à l’issue du mouvement. 

Les bâtonniers ont une rencontre demain, mardi 14 janvier 2020, avec le Préfet pour évoquer leurs inquiétudes. 

Le reportage de Michelle Bertil et Thierry Chenayer:

©reunion


D’autres manifestations syndicales à venir cette semaine 


Le retrait de la mesure visant à instaurer un âge pivot à 64 ans par le Premier Ministre Edouard Philippe samedi n’est pas parvenu à calmer la grogne. L’intersyndicale dénonce une fausse avancée puisque ce serait aux partenaires sociaux de trouver une autre solution de financement pour équilibrer le système. Cette intersyndicale, CDFT mise à part, appelle donc à une nouvelle journée d'actions demain et surtout à une nouvelle grande journée de mobilisation nationale jeudi.

Dans l’île, une distribution de tracts est prévue ce mardi à partir de 9h dans des grandes surfaces de Saint-Denis et Sainte-Marie.
Puis des rassemblements auront lieu le jeudi 16 janvier 2020 à partir de 9h à la Préfecture de Saint-Denis et devant la mairie de Saint-Pierre.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live