Hébergements touristiques : une fréquentation quasi à l’arrêt en avril et en mai

tourisme
20130924 Tourisme
©Gilbert Hoair
En plein confinement, en avril dernier, seul un quart des hôtels et des autres hébergements collectifs touristiques réunionnais étaient ouverts. Selon les chiffres publiés par l'Insee, sur cette période, le taux d’occupation des hébergements est "particulièrement faible."
Les hébergements restés ouverts en avril de cette année totalisent 9 900 nuitées, soit une baisse de 92 % par rapport à avril 2019, avec -112 000 nuitées en moins.

Malgré la sortie du confinement et une proportion d’hébergements collectifs touristiques ouverts qui grimpe à un sur deux, l’activité est restée très réduite en mai avec 15 100 nuitées. Bien moins qu'en 2019, avec une de baisse de 88 %, soit 106 700 nuitées de moins.
 
Nombre de nuitées Insee
©Insee

Pour ces deux mois d'avril et mai, les trois quarts des nuitées sont effectuées dans les établissements de milieu-haut de gamme de l’île (classés de 3 à 5 étoiles), alors qu’habituellement à cette période ces établissements contribuent aux deux tiers des nuitées.

La baisse est ainsi plus marquée encore dans les hébergements non classés et ceux de 1 et 2 étoiles que dans les autres.
 
Répartition des hôtels selon le taux d'occupation Insee
©Insee

Le taux d’occupation dépasse 20 % des chambres pour seulement trois établissements sur dix, en avril comme en mai. Il est inférieur à 1 % pour la moitié des établissements en avril et un quart en mai.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live