réunion
info locale

Huguette Bello ne votera pas la motion de censure déposée par la Droite

politique
Huguette Bello
©Réunion 1ère
La députée Huguette Bello est intervenue à l’Assemblée pour dire son opposition au projet de loi Travail. Mais elle ne votera pas la motion de censure.
Huguette Bello fait partie des 56 députés qui ont tenté de déposer une motion de censure des Gauches contre le gouvernement.
Cette tentative ayant échoué à deux voix près, elle annonce qu’elle ne votera pas la motion de censure déposée par Les Républicains et l'UDI.
 
Voici le texte de son communiqué :
 
 En faisant usage de l’article 49-3 de la Constitution sur le projet de loi relatif au Code du Travail, le Gouvernement a choisi de passer en force pour faire adopter un texte fortement controversé.
 
Il prive ainsi la représentation nationale d’un débat public d’autant plus indispensable qu’il s’agit d’un projet de loi fondamental pour l’ensemble de nos concitoyens.
 
En effet, le Gouvernement a mis fin au débat parlementaire dès l’examen du premier article.
 
En tout et pour tout, les députés ont donc pu s’exprimer dans la discussion générale, (au cours de laquelle je suis intervenue pour faire part de mon opposition et pour souligner les conséquences néfastes pour les salariés actuels et futurs) et sur un seul article. Pire, les députés ont examiné les amendements déposés sur cet article en étant privés de la possibilité de voter.
 
Dès l’annonce du recours au 49-3, à l’initiative du Groupe GDR dont je fais partie, des députés de gauche ont travaillé à l’élaboration d’une Motion de censure des gauches. Durant le délai de 24 heures prévu par la Constitution, nous n’avons cessé de travailler au rassemblement de tous les progressistes opposés à ce texte.
C’est ainsi que des députés du Front de gauche, des députés écologistes, des députés socialistes, des députés radicaux (voir la liste ci-dessous) ont cosigné une motion pour censurer le Gouvernement, réaffirmer notre opposition à ce projet de loi texte et obtenir le retrait du texte.
 
Je suis évidemment cosignataire de cette motion.
 
A deux signatures près (56 au lieu des 58 requises), notre Motion n’a pu malheureusement être déposée 
 
Seule la motion des députés de droite (Les Républicains et UDI) est donc examinée ce jeudi.
 
Mais les arguments motivant cette démarche étant diamétralement opposés aux mesures que je défends pour garantir le droit des salariés, j’ai décidé de ne pas voter la motion de la droite.
 
Rendez-vous est pris pour la nouvelle lecture à l’Assemblée nationale après l’examen par les sénateurs d’un texte adopté de manière fort contestable.
 
 
Huguette BELLO
Députée de la Réunion


Voici le communiqué sur le projet de motion de censure des Gauches avec les noms des députés signataires.

Motion de Censure Des Gauches by Réunion 1ère Web