L'île Maurice photographiée depuis la Plaine-des-Sables à La Réunion

art
L'île Maurice photographiée depuis la Plaine-des-Sables à La Réunion
©Loïc Abadie
La photo de l'île Maurice depuis l'île de La Réunion, réalisée par Loïc Abadie le 12 août 2020, de la Plaine-des-Sables fait le "buzz" sur la toile. D'autres avant lui avaient réalisé cet exploit, de l'île Maurice pour Burty Makoona et de La Réunion avec Luc Perrot.
Les réseaux sociaux popularisent le moindre événement. C'est le cas pour cette photo réalisée par Loïc Abadie qui a été repérée et diffusée par le site Démotivateur. Le 12 août 2020, le photographe amateur prend la direction de son spot favori, La Fournaise. Cette fois, il s'arrête au niveau de la Plaine-des-Sables avec une idée précise en tête : "Prendre une photo de l'île Maurice qui est située à 226 km de La Réunion".

Il a consulté les prévisions météorologiques : "Le moindre banc de nuage présent à 70 km de Maurice rend la photo impossible ! ", explique-t-il. D'ailleurs un mois plus tôt avant la concrétisation de son projet, il est monté, mais a dû renoncer. Un voile imprévu s'était installé sur l'océan Indien rendant l'île sœur, invisible. 
 

Des calculs et de la magie

Photo depuis la Réunion de l'île Maurice et les noms des lieux
©Loïc Abadie

Malgré cet "échec", Loïc Abadie ne renonce pas. Quelques jours plus tard, il est de retour à 2 430 mètres d'altitude. Le Réunionnais de 47 ans va enfin être récompensé de ses efforts. Dans le viseur de son Nikon D750, il aperçoit les lumières de l'île sœur. Une mise au point, un cliché, puis un autre, l'objectif de 135 mm F2 lui permet de distinguer les différentes villes et le relief. Avec patience, une fois devant son ordinateur, il pose les noms des lieux. La magie opère. L'île Maurice prend corps. Les photos sont partagées le lendemain après-midi sur sa page Facebook, Énergie tropicales.

Il est possible de faire plus net, mieux, avoue-t-il humblement : "Selon mes calculs, pour une meilleure photo, il faudrait essayer (depuis ici) aux environs de 30 mm à 1h avant le lever de soleil au crépuscule nautique ou en début de crépuscule astronomique, idéalement entre mai et juillet".
 

Le volcan une source d'inspiration


L'amateur est un scientifique averti. La météo, l'astronomie, les mathématiques, l'économie sont autant de passions. Il adore le volcan, c'est sûrement son lieu de prédilection comme le prouve sa page YouTube. En juillet, il avait pris le temps de photographier la comète Neowise. Modestement, il écrivait que ses clichés étaient nettement moins spectaculaires que dans l'hémisphère Nord. Peut-être, mais dans le Nord, ils ne disposaient pas du cadre majestueux de la Fournaise.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live