Incendie au Maïdo : vers une lutte dans la durée, les renforts sont en route

incendies
Incendie au Maïdo 4ème jour de lutte contre le feu 101120
©IPR
L’incendie est désormais stabilisé, mais pas étaient. Au 4ème jour de lutte contre le feu, les conditions météorologiques plus favorables ont permis aux soldats du feu de contenir la propagation des flammes et d’entrer dans une nouvelle phase de lutte.
Après 4 jours de lutte contre le feu, l’incendie est stabilisé mais n’est pas éteint. Les conditions climatiques de la journée ont été favorables, permettant d’empêcher la propagation des flammes. Le bilan de l’incendie a été revu, ainsi ce sont 175 hectares qui sont partis en fumée.
 

Le bilan n’a pas empiré ce mardi

Après un week-end très venteux, les rafales sont tombées depuis 2 jours, permettant aux sapeurs-pompiers de se concentrer désormais sur une phase de noyage des lisières, notamment les plus menaçantes comme celle de la forêt de tamarins.

Les actions aériennes se sont maintenues. Les 5 hélicoptères bombardier d’eau et le Dash sont un soutien précieux dans la lutte. Le Dash a dû rester au sol ce mardi après-midi., le brouillard s’étant levé, mais les hélicoptères ont pu poursuivre leur action, traquant le moindre point chaud visible du ciel, explique le Lieutenant-Colonel Pothin.

Reportage de Réunion la 1ère.
Retour sur le 4ème jour de lutte contre l’incendie au Maïdo
 

Une lutte de longue haleine

Le système d’intervention s’organise désormais différemment. L’opération pourrait durer plusieurs semaines. Le Poste de Commandement et une base de vie pour les sapeurs-pompiers ont été installés à Petite-France.

Demain, mercredi 11 novembre, une centaine de sapeur-pompiers sera encore mobilisée sur zone. Les mêmes objectifs seront à tenir, en espérant que les conditions météorologiques restent favorables.

La lutte sera de longue durée assure le Lieutenant-colonel Pothin, des tranchées devront être creusées et mouillées. Les prochaines phases consisteront en effet à gratter les sols pour éviter une propagation sous-terraine du feu. La chasse aux points chauds se poursuivra également grâce à des caméras thermiques.

Les soldats du feu devraient être mobilisés au moins 15 jours "si les choses vont bien", selon le ministre des Outre-mer.

Reportage de Réunion la 1ère.
Incendie du Maïdo : Sébastien Lecornu s’est rendu sur place
 

Les renforts sont en route

Les renforts complèteront le dispositif de lutte et permettront ainsi de mettre certains pompiers au repos après 4 jours de lutte contre l’incendie. Il faut savoir que les soldats du feu sont mobilisés pour des séquences de 24 heures. Les renforts ont embarqué de la base d’Istres, dans le Sud de la France.
Du produit retardant, largué par le Dash, doit également arriver. La moitié du stock annuel de retardant, de 70 à 75 tonnes, a été consommée, d’où la nécessité de l’acheminement de 36 tonnes du produit dans les prochaines heures.