J-7 avant l'arrivée de Sébastien Lecornu à La Réunion : quels sont les enjeux de cette visite ministérielle ?

gouvernement
Sébastien Lecornu
Le ministre des Outremer Sébastien Lecornu avait annoncé une aide pour les petites entreprises de Mayotte et de Guyane. Elle s'est concrétisée par un décret publié vendredi. ©GONZALO FUENTES / POOL / AFP
Le 17 août prochain, Sébastien Lecornu, posera le pied à La Réunion pour son deuxième voyage en tant que ministre des Outre-mer. L'occasion de traiter plusieurs dossiers majeurs qui s'inscrivent dans le plan de relance souhaité par le gouvernement. 
Le sucesseur d'Annick Girardin, Sébastien Lecornu est attendu dans l'île. Sa visite débutera le 17 août, jour de la rentrée scolaire à La Réunion. Elle durera quatre jours. L'occasion pour le ministre des Outre-mer d'évoquer des dossiers importants comme la rentrée, ou encore le redémarrage des filières locales qui ont été fragilisées pendant la crise sanitaire du coronavirus. Durant cette visite, le ministre des Outre-mer devrait rencontrer les acteurs politiques locaux, et réaffirmer les engagements de l'Etat.
 

Une rentrée des classes controversée

La rentrée des classes est un sujet controversé à La Réunion. Les syndicats demandent qu'un protocole local soit appliqué pour que la rentrée du 17 août se fasse en toute sécurité. Selon eux, la rentrée scolaire devra se faire dans le respect de la distanciation physique, sans objets à utilisation partagées pour les élèves, mais aussi avec une septaine ou une quatorzaine obligatoire pour les enseignants ou élèves partis en vacances en Métropole. Mais surtout, les syndicats veulent la garantie d'avoir des masques à la rentrée.

La Réunion sera la première académie de France à rouvrir d'ici le 17 août. A son arrivée dans l'île, le ministre des Outre-mer entend bien examiner les conditions de cette rentrée. Selon nos confères du Quotidien, Sébastien Lecornu compte d'ores et déjà faire le point dans une école, en allant à la rencontre des parents et des enseignants.

Dans un entretien accordé au Journal de l'île de La Réunion, ce lundi, Sébastien Lecornu affirme que : "la rentrée est un moment important dans la vie des enfants et des familles" et "que les mesures sanitaires doivent être respectées, tout comme, le devoir pédagogique auprès des élèves pour veiller à ce que les gestes barrières soient bien appliqués. 
 

Crise sanitaire : port du masque et quatorzaine 

Ericka Bareigts, la maire de Saint-Denis, l'avait annoncé la semaine dernière. La municipalité du chef-lieu réfléchit à l'obligation de porter un masque dans certains lieux publics extérieurs. Rendre le port du masque obligatoire est une décision que seul le préfet puisse appliquer par arrêt préfectoral. L'objectif de cette potentielle mesure : éviter une seconde vague. Selon le JIR, le ministre des Outre-mer estime qu'il est "nécessaire d'imposer le masque dans des lieux et endroits précis". La Réunion pourrait donc adopter ces mesures en fonction du contexte. 

Dans l'île, la quatorzaine n'est plus imposée pour les voyageurs de retour de l'Hexagone. En revanche, les dépistages et les tests sont nécessaires, puisqu'ils permettent d'avoir plus de transparence quant à la circulation du covid-19. Sébastien Lecornu estime dans le JIR que "le retour de la quatorzaine obligatoire n'est pas prévu" pour le moment et que les tests "sont la clé du succès des mesures de précaution". 
 

Quel plan de relance pour La Réunion ?

Le 24 août prochain, le plan de relance économique sera présenté en Conseil des ministres. Sébastien Lecornu travaille en collaboration avec le Premier ministre, Jean Castex et le ministre de l'économie, des finances et de la relance, Bruno Le Maire pour adapter un plan de relance pour chaque territoire ultramarin. 

Avec cette visite, le ministre des Outre-mer souhaite trouver des solutions "sur-mesures" avance-t-il dans le JIR. Le plan de relance aura pour fil rouge la transition écologique et doit comprendre trois grands axes : "la relance par commande publique, l'accompagnement poussé de certaines filières fragilisées par la crise du coronavirus et la mise en place d'outils d'ingénierie en complément de l'accompagnement financier". 

Lors de ces quatre jours sur le terrain réunionnais, le ministre des Outre-mer veut collaborer avec l'ensemble des acteurs locaux, à la fois politiques, économiques ou sociaux. "Je veux dire aux Réunionais(es) que je tiens à ce que le plan soit élaboré avec l'ensemble des acteurs locaux politiques, économiques et sociaux pour qu'il corresponde aux besoins du territoire", écrit le ministre sur son compte Twitter.
 


La Fédération Françaises des commerçants (FFAC) a tenu une conférence ce lundi 10 juillet. Les commerçants demandent à avoir un entretien au plus vite avec le ministre des Outre-mer. Ils souhaitent que des décisions soient prises concernant : "le gel immédiat de toutes implantation de grandes surfaces dans le département". Après la crise sanitaire, le secteur du commerce demande un soutien financier similaire à celui apporter à la filière touristique. 

La Nouvelle Route du Littoral

En ce qui concerne la Nouvelle Route du Littoral, le ministre des Outre-mer est clair : "il faut finir cette route", insiste-t-il dans la presse quotidienne locale de ce lundi. Dans ce plan de relance qui sera abordé le 24 août prochain en Conseil des ministre, Sébastien Lecornu assure que des aides financières seront attribuées à la filière du BTP, notamment pour achever cette route. 

Le problème du logement à La Réunion

Le logement est aussi l'un des enjeux de ce déplacement ministériel. Sébastien Lecornu devra rencontrer la maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, le Président de la Région, Didier Robert et le Président du Département, Cyril Melchior pour apporter des solutions aux problèmes de logement à La Réunion. Selon le Journal de l'Ile, le ministre des Outre-mer souhaite mettre en place un plan pour favoriser la création de logement, en lien avec la filière du BTP qui est en souffrance depuis la crise sanitaire. 

Pour le ministre des Outre-mer, les subventions sont bel et bien là, il faut répartir l'argent pour l'ensemble des besoins du territoire.

La visite du ministre des Outre-mer s'achèvera le 20 août.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live