publicité

Jean-Bernard Caroupaye condamné à 4 ans de prison dont trois avec sursis

Jean-Bernard Caroupaye disait faire confiance à la justice dans l’affaire de fraude fiscale dans laquelle il est impliqué. Le tribunal correctionnel de St-Denis a rendu son jugement ce vendredi 23 mars 2018. Le transporteur est condamné à 4 ans de prison dont 1 ferme.

  • Par Annabelle Boyer
  • Publié le , mis à jour le
Le 27 février dernier, Jean-Bernard Caroupaye comparaissait devant le tribunal de Champ-Fleuri où il devait répondre de fraude fiscale et de blanchiement d’argent. Le président de la FNTR Réunion (Fédération Nationale des Transports Routiers) n’aurait pas déclaré plus de 4 millions d’euros au fisc entre 2009 et 2011.

Pour ces délits, le parquet avait alors requis à son encontre 4 ans de prison avec sursis, une interdiction d'exercer un poste de direction ou de gestion d'entreprise pendant 5 ans.

Ce vendredi, les juges sont allés bien au-delà des réquisitions, condamnant le transporteur à 4 ans de prison dont 3 avec sursis. Jugée pour complicité, sa compagne Linda Ramassamy, est condamnée à un an de prison avec sursis.

Jean-Bernard Caroupaye a également été condamné à une interdiction de répondre à des marchés publics pendant 10 ans et une suspension de ses droits civiques pendant 5 ans.
Il peut faire appel de cette décision.
Jean-Bernard Caroupaye condamné à 1 an de prison ferme
Reportage  -  Reunion la 1ère  -  Sigrid Chane Kaye Bone

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play