publicité

Jean-Marc Ayrault à La Réunion pour le 170ème anniversaire de l'abolition de l'esclavage

Jean-Marc Ayrault est en visite dans l'île pour commémorer le 170ème anniversaire de la proclamation de Sarda Garriga. Le président de la mission de la mémoire de l’esclavage, de la traite et de leur abolition présentera la Fondation pour la mémoire de l'esclavage. 

Jean-Marc Ayrault © BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP Jean-Marc Ayrault
  • IP
  • Publié le , mis à jour le
L'ancien premier ministre participera aux commémorations de l’Abolition de l’esclavage qui auront lieu aujourd'hui et demain à Saint-Pierre, Saint-Denis et Saint-Paul.
Parmi les temps forts de son programme, un entretien avec le Préfet, Le « Gran 20 désanm » au Musée de Villèle ou encore la présentation, aux associations et institutions, de la Fondation pour la mémoire de l'esclavage. 

Ce matin, Jean Marc Ayrault s’est rendu aux Calbanons de la Cafrine à Grands Bois où il a souligné le travail de mémoire représenté par la réhabilitation de ces petits logements qui ont accueillis des esclaves puis des travailleurs engagés.
© Pierre Comorassamy Réunion La 1ère
© Pierre Comorassamy Réunion La 1ère
Il a aussi visité un temple malbar et a eu droit à une prestation de la troupe nationale du Mozambique, invitée dans le cadre de la commémoration du 20 désamnb.
© Pierre Comorassamy Réunion La 1ère
© Pierre Comorassamy Réunion La 1ère
 La Fondation pour la mémoire de l'esclavage: un projet national

Jean-Marc Ayrault présentera le projet, initié par le Président de La République François Hollande et confirmé en avril 2018 par Emmanuel Macron, aux acteurs de la société civile. Il engagera, avec eux, une discussion sur les sujets importants qui seront portés par cette nouvelle institution dont l'objectif est de permettre à La France d'accomplir son devoir de mémoire concernant ce pan de son histoire et d'en tirer les leçons: "en rassemblant tous les Français, de l’Hexagone et des outre-mer, autour d’un projet ancré dans les enjeux de la France d’aujourd'hui, en élargissant le récit national à l’histoire de la France outre-mer, en célébrant les héritages culturels, politiques et humains de cette histoire, en améliorant la visibilité des outre-mer dans l’Hexagone, en luttant contre le racisme et les stéréotypes, en conjurant les risques de « concurrence mémorielle »."
© Pierre Comorassamy Réunion La 1ère
© Pierre Comorassamy Réunion La 1ère
Les statuts de la Fondation, qui réunira autour d'une même table les services de l'Etat, les collectivités locales, les institutions publiques ou encore les personnalités de la société civile, seront déposés prochainement au Conseil d’Etat pour une reconnaissance d'utilité publique en 2019.

Les détails de la Fondation pour la mémoire de l'esclavage sur le lien ci-après:
 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play