publicité

Un jour avec... Tatiana‑Mosio Bongonga, la funambule du Leu Tempo

Cette semaine, nous vous emmenons dans les coulisses du Leu Tempo, avec l'extraordinaire funambule Tatiana‑Mosio Bongonga, de la Cie Basinga ! 

© Réunion la 1ère (Jean-Marc Collienne)
© Réunion la 1ère (Jean-Marc Collienne)
  • Réunion la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Dans les coulisses du Leu Tempo Festival qui se poursuit jusqu’à demain soir. Avec notamment, au programme pour la première fois, un spectacle de funambule. La jeune femme qui le présente est française, métisse.. et elle est une des figures du nouveau cirque français. 

Depuis quelques années, Tatiana-Mosio Bongonga et sa Cie Basinga sont devenues des figures incontournables d’un cirque perché, au sens propre. Multipliant les apparitions impressionnantes sur fil à des hauteurs déraisonnables, Tatiana n’est pourtant pas une funambule « de l’exploit ».

Au début du spectacle Soka Tira – tir à la corde en basque – le fil de la funambule est au sol. Ce n’est qu’avec l’aide du public que la structure et l’artiste s’élèveront. Soutenue par trois musiciens complices, l’artiste met les spectateurs au coeur de son art, explorant les notions d’interdépendance, d’écoute et d’entraide.

Jean-Marc Collienne, Florice Houngbo et Christine Ducos nous font découvrir cette artiste qui marche sur un fil depuis l’âge de 7 ans.

 

1 526 043 896

Sur le même thème

  • UN JOUR AVEC

    UN JOUR AVEC… Marie-Alice SINAMAN

    C’est sans doute la femme qu fait le plus rire La Réunion!
    Cela fait vingt-sept  ans maintenant que Marie-Alice Sinaman arpente les scènes de l’île. Son dernier spectacle “Mon pié d’boi ek son forè”, avec Eric Fleuris et Wilfrid Themir, a été vu par plus de vingt mille Réunionnais.
     

  • UN JOUR AVEC

    Un jour avec… Florence et son combat contre le cancer du sein

    A La Réunion, l’opération Odyssea 2018 a rassemblé 20 000 participants et a permis de collecter 175 000 euros de dons. Chaque année, cet argent collecté est redistribué à une série d’associations ou à des professionnels qui viennent en aide aux femmes atteintes par le cancer du sein. Ils les accompagnent et les aident à se reconstruire. "Un Jour avec" rencontre aujourd’hui Florence, une institutrice de Saint-Joseph. Elle accepte de témoigner sur la maladie et les bouleversement de sa vie.
     

  • UN JOUR AVEC

    Un jour avec… Angéline, une jeune maman des faubourgs d’Antananarivo

    “Un jour avec…” nous emmène cette semaine à Madagascar. Mardi prochain aura lieu le premier tour de l’élection présidentielle, dans un pays qui reste un des plus pauvres de la planète. A Madagascar, le salaire moyen se situe entre 40 et 50 euros par mois. “Comment vit-on avec 50 euros par mois?” Reportage de Jean-Marc Collienne et Philippe Hoarau au-travers le quotidien d’Angeline, une jeune maman, qui vit dans les faubourgs d’Antananarivo.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play