réunion
info locale

Une journée départementale pour lutter contre la dengue

santé
Moustique tigre
Nouvelle campagne de communication, signature d'une charte d'engagement par les entreprises et les établissements de santé, la lutte contre la dengue fait l'objet d'une grande journée de mobilisation ce 27 novembre avec un mot d'ordre: " Se protéger, c'est aussi protéger ses proches " 
C'est ce que craignent les autorités sanitaires, la reprise de l'épidémie de dengue dans les prochaines semaines.La mobilisation de tous les acteurs de la lutte anti-vectorielle, a permis de garder sous contrôle, voir même de freiner la circulation virale durant l'hiver austral.
Il n'en demeure pas moins que  la moitié des communes de l'île sont toujours concernées par des contaminations, avec des cas répertoriés en particulier sur Saint-Paul, Saint-Pierre, Saint-Leu et Saint Louis.
 

« SE PROTEGER, C’EST AUSSI PROTEGER SES PROCHES ! »

 

Alors la Préfecture et l’ARS Océan Indien ont décidé d'organiser ce mercredi 27 novembre, une nouvelle journée départementale de lutte contre la dengue, avec le lancement d’une nouvelle de communication et la mise en place d'un dispositif qui engage les entreprises.

Cette campagne se décline sur différents supports : spots radio, près de 8 000 affiches diffusées sur l’ensemble de l’île, vidéos animées, encarts presse, sites internet (Préfecture, ARS Océan Indien), réseaux sociaux (Facebook @Ensemble contre les moustiques, et Facebook et Twitter des services de l’Etat à La Réunion @Préfet974). Afin de relayer les messages de prévention au plus grand nombre, un kit de communication est disponible sur le site internet de l’ARS OI.


Pour porter ses fruits, la mobilisation doit être collective, la Préfecture et l’ARS OI ont aussi demandé aux établissements publics et privés de s'engager dans cette lutte de manière durable.

Il s’agit de signer une charte d’engagement de l’établissement et d’afficher l’engagement de l’établissement avec un autocollant « Ici établissement engagé dans la lutte contre la dengue » visible des personnes fréquentant l’établissement.


Les entreprises s'engagent à travers cette charte, à préserver la santé de leurs personnels et des visiteurs en exterminant par exemple les gites larvaires ou en ayant aussi des répulsifs pour ceux qui sont exposés. EDF et ses 600 agents font partie des 30 établissements qui ont décidé de jouer le jeu et de donner l'exemple.
       
Enfin, plus de 75 000 personnes ont contracté la dengue au cours des deux vagues épidémiques de 2018 et 2019, entrainant plus de 700 hospitalisations et 20 décès.
 
Publicité