Journée des droits des femmes : s'émanciper grâce à l'autonomie économique

journée internationale des droits des femmes
Journée des droits des femmes : s'émanciper grâce à l'autonomie économique
Aider les femmes à entreprendre et à accéder à l'emploi, c'est amener à plus d'égalité. ©Laurent Figon
L'inégalité entre hommes et femmes, c'est parfois une question d'indépendance financière. Maternités précoces, violences conjugales ou professionnelles... Les Réunionnaises ont plus de difficultés pour atteindre une autonomie économique. Des associations les accompagnent.

Les femmes ont plus de mal à accéder à l'emploi. Et souffrent plus de la précarité. Seules 43% des Réunionnaises occupent un emploi (contre 51% des Réunionnais). Et les emplois occupés sont plus précaires et moins qualifiés.


Plusieurs causes expliquent ces inégalités professionnelles. D'abord, à La Réunion, une femme sur cinq vit seule avec ses enfants. Les femmes sont mères plus jeunes, elles sont aussi plus souvent victimes de violences, à la fois dans la sphère privée ou professionnelle.

Entreprendre pour s'émanciper

Nicole Rafanomezana, présidente de l’EFOIR (Entreprendre au Féminin Océan Indien Réunion), accompagne et soutient les femmes dans leur quotidien. Pratiquante de feng-shui, elle "accompagne les femmes à être en harmonie avec elle-mêmes".
Nicole Rafanomezana a monté sa propre entreprise, suite à une expérience douloureuse et parce qu'elle en avait "marre du salariat". "On cherche sa voie et c'est là qu'on se décide à entreprendre." Pour se lancer, de nombreux accompagnements sont possibles.

Sortir des violences par l'indépendance

L’EFOIR a lancé un partenariat avec le CEVIF (Collectif pour l'élimination des violences intrafamiliales). Il vise à aider les femmes, notamment celles victimes de violences à reprendre confiance en elles. En les accompagnant pour un développement personnel et professionnel.

Des accompagnements pour les femmes

Pour cette journée internationale des droits des femmes, la préfecture tenait ce matin une conférence de presse pour mettre en avant 3 actions locales.

  • L'accompagnement vers l'emploi des bénéficiaires du RSA majoré "Opportunités Profession'elles" (FTM). 2705 femmes ont été accompagnée depuis 2000.
  • L'accompagnement vers l'autonomie des femmes très vulnérables "Wom'entreprise" (INSERANOO). Un programme de coaching, d'accompagnement et d'éveil de soi pour développer l'esprit d'entreprendre chez les femmes vulnérables.
  • La création d'emploi par le développement de la filière végétale (Fédération Méti-Tresse) pour valoriser le patrimoine de la fibre végétale à La Réunion.

D'autres actions existent sur le territoire réunionnais.