Journée mondiale du don d’organes : à La Réunion, 300 personnes attendent un greffon

santé
20161017 Don D'organes
©Réunion1ère
En 2015, 553 personnes sont décédées en France alors qu’elles attendaient une greffe d’organe.
16  malades ont bénéficié dans l’île d’un don depuis le début de l’année 2016.
Le don d’organes est une seconde chance  pour les malades qui attendent une greffe pour vivre.
Sans un don, ces personnes meurent à petit feu.
Elles sont plus de 22 000 à attendre une greffe en France.
 
La journée mondiale  a été instituée en 2005 chaque 17 octobre pour augmenter le nombre de donneurs.
L’OMS estime qu’il faut donner plus d’informations pour avoir plus de donneurs.
En France, chaque personne est maintenant considérée comme un donneur présumé.

Si aujourd’hui encore la famille d’une personne défunte est consultée avant le prélèvement d’organes, à partir du 1er janvier 2017 elle sera simplement informée.
Le prélèvement sera impossible que si la personne défunte s’est opposée au prélèvement en s’inscrivant sur le registre national des refus.
 
En images avec Rahabia Issa Florence Bouchou et Valérie Philogène.
©reunion

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live