publicité

Journée mondiale du rein : 2 100 insuffisants rénaux à La Réunion en 2018

Maladies rénales, maladies sournoises. Souvent asymptomatiques, les maladies rénales se détectent généralement tard et demande donc une prise en charge plus ou moins lourde. A La Réunion, 2 100 personnes sont dialysées ou transplantées.
 

© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
  • Lise Hourdel
  • Publié le
A La Réunion, la population est peu plus vulnérable aux maladies rénales, les spécialistes le savent bien. 1 990 personnes souffraient d’insuffisance rénale en 2016, elles étaient 2 100 en 2018. Un chiffre qui augmente de près de 7% par an, ce qui en fait un problème de santé publique pour les spécialistes.
 

Maladies sournoises

Les maladies rénales, comme d’autres maladies comme le diabète, ne disent pas leurs noms. C’est bien souvent à un stade avancé qu’elles sont en effet détectées. De fait, 1 700 patients sont dialysés, 400 ont été transplantés.
 
© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
Le diabète est d’ailleurs l’une des maladies qui donne lieu à l’insuffisance rénale. Ainsi 53% des insuffisants rénaux sont diabétiques. La prévalence réunionnaise pour ces deux maladies est d’ailleurs bien connue.

Angélique Techer est une patiente dialysée, en attente de greffe. 3 fois par semaine, elle effectue des séances de dialyse de 3 heures. Des séances très lourdes mais qui ne l’empêche pas de trouver du temps pour se consacrer aux autres.

Jean-Marc Seguin l'a rencontrée. Son portrait. 
Journée mondiale du rein
 

Prévention primaire essentielle

Parce que l’insuffisance rénale est une maladie qui ne se guérit pas, la prévention est essentielle. Anticiper est le maître mot pour le néphrologue, Bruno Bourgeon. Les spécialistes sont clairs, il faut favoriser une bonne hygiène de vie, la pratique du sport, et une alimentation qui ne soit pas trop lourdes.

La pression génétique à La Réunion, la sédentarité et les perturbateurs endocriniens restent des facteurs favorisant certaines maladies, et notamment rénales.
 

Sur le même thème

  • santé

    Dengue : 1 217 cas confirmés entre le 29 avril et le 5 mai

    1 217 cas confirmés du 29 avril au 5 mai contre 1 322 la semaine précédente, les chiffres semblent légèrement diminuer. L'épidémie de dengue reste forte et concerne toujours l'ensemble de l'île. Si le Sud reste un foyer persistant, le nombre de contaminations dans l'Ouest et le Nord est en hausse.

  • santé

    Rougeole : deux médecins contaminés par le virus au CHU de Bellepierre

    C’est une information révélée par Imaz Press Réunion. Deux médecins du CHU de Bellepierre ont été contaminés par des patients porteurs de la rougeole. Les médecins pourraient-ils à leur tour avoir transmis le virus à d’autres malades ? Les autorités sanitaires sont aujourd’hui en alerte.
     

  • santé

    Fibromyalgie : la maladie du "mal partout"

    A l’occasion de la 26ème journée mondiale de la Fibromyalgie, des malades Réunionnais et leurs proches se sont donné rendez-vous au Jardin de l’Etat à Saint-Denis. Pique-nique partage, ateliers, l’idée est avant tout d’informer sur cette maladie douloureuse et invisible.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play