Journée nationale de la laïcité : des valeurs républicaines transmises dès le plus jeune âge

éducation
La rectrice de La Réunion s'est rendue au collège Montgaillard dans le cadre de la journée de la laïcité.
La rectrice de La Réunion s'est rendue au collège Montgaillard dans le cadre de la journée de la laïcité. ©Harini Mardaye
Le 9 décembre marque l’anniversaire de la loi de 1905 sur la séparation de l’Église et de l’État. A La Réunion, terre de vivre ensemble, cette notion de laïcité revêt une importance particulière. L’apprentissage se fait dès le plus jeune âge, mais concerne tout le monde.
 
 Qu’est-ce que la laïcité ? Que peut-elle apporter au quotidien ? Quel est l’intérêt de ces valeurs ? Ce mercredi, journée nationale de la laïcité, les élèves du collège Montgaillard ont participé à des ateliers sur ces questions. La principale du collège Marie-Pierre Hoarau s’enthousiasme de l’engouement des élèves lors de cette journée.
 

J’ai senti chez les élèves aujourd’hui cette curiosité et cette forme d’intelligence pour mettre du sens dans cette conception.

Marie-Pierre Hoarau, principale du collège Montgaillard

  

Une thématique importante à La Réunion 

La rectrice de La Réunion Chantal Manès-Bonnisseau s’est également rendue sur place pour voir comment se déroulaient ces ateliers. Dans une classe de 6e, elle a assisté à un atelier sur la laïcité dans le monde. Les élèves ont d’abord visionné une vidéo en lien avec le sujet. Benoît, jeune collégien a appris que dans un pays laïque, la religion devait être en accord avec les valeurs du pays.

La rectrice explique que le thème est abordé sur toute une semaine à La Réunion car "c’est important que tous les élèves prennent le temps de réfléchir à ces notions, d’en parler, de comprendre." Elle reconnaît que le contexte actuel a été marqué, notamment par l’assassinat de Samuel Paty. "C’est encore plus important cette année de mettre l’accent là-dessus et de donner le temps aux élèves et aux professeurs de réfléchir sur ces questions", a noté Chantal Manès-Bonnisseau.
 
Les élèves avaient au préalable peint une grande Marianne en bleu blanc et rouge. A la fin de la journée, chaque classe va choisir une expression en lien avec la laïcité, qui sera collée sur cette Marianne afin de faire un grand puzzle "pour aller dans le sens de l’idée de la tolérance : c’est-à-dire plusieurs idées qui s’imbriquent pour former un tout, explique la Marie-Pierre Hoarau. Et le tout, c’est le vivre-ensemble."
    

Les communes se mobilisent aussi

Des actions de communication sont aussi organisées dans plusieurs communes de La Réunion. A La Possession, une lecture de texte aura lieu à 16h sur le thème de la "Citoyenneté, valeurs de la Répulique et Laïcité." Les textes lus ont été écris par des jeunes de la commune, volontaires en mission de service civique. La lecture sera suivie d’une conférence de presse avec l’auteur Mario Serviable, originaire de l’île Maurice à 17h30.

Puisque la laïcité est une question qui concerne tous les Réunionnais, la Ligue des droits de l’homme s’implique également dans l’événement avec une conférence débat sur les fausses idées de la laïcité à la salle polyvalente de la mairie de Saint-Denis à 17h30.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live