L’école du bonheur en expérimentation dans 20 écoles de Saint-Denis

éducation
Riz péi à l école
Riz péi à l école ©Alix Catherine
Matinée portes ouvertes dans des écoles de Saint-Denis pour présenter "l'école du bonheur" aux parents, aux enseignants et aux enfants. Un dispositif qui vise à développer les capacités des marmailles pendant le temps périscolaire et extrascolaire.

Ateliers Théâtre ou cuisine, cours d’anglais ou sport, les enfants, leurs parents et leurs enseignants ont pu découvrir l’école du bonheur portée par la Mairie de Saint-Denis. Des associations, des intervenants, des bénévoles et des éducateurs initient les enfants à de multiples activités.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

L’école du bonheur, un dispositif pour développer les capacités des marmailles pendant le temps périscolaire

L'école du bonheur est une co-construction

"Ce sera une co-construction avec les parents, les enseignants et toutes les associations qui interviennent pendant la pause méridienne mais également en extrascolaire." explique Christelle Hassen élue à l’école du Bonheur à la Direction de l’éducation. "Il y a 74 écoles dans la ville de Saint-Denis", poursuit-elle, "les 74 seront concernées. 20 établissements sont, actuellement, des écoles pilotes. Les autres suivront."

Développer les capacités des enfants sur leurs temps périscolaires ou pendant les vacances, c'est l'objectif de ce dispositif novateur. Le chef lieu a obtenu le titre de "ville amie des enfants" décernée par l'UNICEF pour la période 2020-2026. La commune s'engage ainsi à respecter pleinement les droits et le bien-être de l'enfant comme faisant partie intégrante de sa politique.

Du sur-mesure pour les élèves

De nouvelles activités ont donc vu le jour grâce notamment au recrutement de 62 animateurs par la société SPL-OPE, le partenaire de la ville de Saint-Denis pour l’animation, pour assurer des ateliers de l’école du bonheur.

Jean Max Boyer élu de secteur à la source précise que "le concept de l’école du bonheur, c’est faire du sur-mesure ensemble autour des ateliers, de la culture, des langues, tout cela au service du bonheur des enfants."

L’élève ne va ni faire de grammaire ni de l'écriture ni conjugaison mais découvrira, par exemple, la langue à travers des activités ludiques. Lazanie, 10 ans, a donc l’embarras du choix : "au début, je faisais tamoul, après j’ai arrêté, là je vais faire indi je pense. C'est vraiment bien d’apprendre d’autres langues. »

L'école du bonheur n'a pas de prix 

Autres activités qui vont être déployées : l'opération "silence, on lit". De livres seront mis à disposition des enfants dans la cour. Ils pourront lire tranquillement pendant 15 minutes et en silence. 3 jeux de société "créoles" seront également donnés à chaque école pour que les enfants  profitent de leur pause. 

Un apprentissage dans un cadré rénové. 5 millions d’euros de travaux de réfection ont été réalisés en 2022 dans les écoles de Saint-Denis : ravalement de façades, création de salles ou de bureaux, réfection des sanitaires, réalisation de travaux d'accessibilité pour les jeunes porteurs de handicaps.