La fréquentation touristique repart en 2021 à La Réunion, mais reste moitié moins importante qu’avant le Covid

tourisme
Un hôtel de l'Ouest de La Réunion.
Un hôtel de l'Ouest de La Réunion. ©Willy Fontaine
La fréquentation touristique a repris en 2021, mais est restée tout de même très inférieure à 2019. Avec 250 812 touristes extérieurs, contre 533 622 en 2019, l’écart est important mais l’IRT veut rester optimiste pour 2022.

Après une année 2020 asphyxiée par la crise sanitaire, la fréquentation touristique a augmenté de 15,7% d’une année à l’autre. En 2021, La Réunion a accueilli 250 812 touristes extérieurs, soit une augmentation nette de 34 096 touristes extérieurs.  

Les résultats de 2021 restent inférieurs de 53% à ceux de 2019, où 533 630 touristes s’étaient rendus à La Réunion.    

Le second semestre davantage fréquenté

L’année 2021 a pourtant commencé avec une baisse de 50% sur le 1er trimestre par rapport à celui de 2020, pré-Covid. 58 781 touristes s’étaient alors rendus à La Réunion. Au deuxième trimestre, ils étaient 21 041, période la plus basse enregistrée cette année-là. A la même période en 2020, 3 369 touristes avaient séjournés dans l’île.  

La fréquentation a été bien meilleure sur la deuxième partie de l’année 2021. Le nombre de touristes est ainsi passé à 62 652 au troisième trimestre et à 108 338 au quatrième trimestre, soit une augmentation de 50,2% et de 100,8%.    

 

Fréquentation touristique à La Réunion
Fréquentation touristique à La Réunion ©Observatoire régional du tourisme

Des touristes métropolitains pour l’essentiel

88,6% des touristes extérieurs sont issus du marché hexagonal, principalement de la région Ile-de-France, de l’Auvergne-Rhône-Alpes ou encore de l’Occitanie. 6,9% viennent de la zone Océan Indien, majoritairement de Mayotte, puis de Maurice et de Madagascar, et 3,6% de l’Europe, essentiellement de Belgique, Suisse et Allemagne.  

La fréquentation touristique à La Réunion
La fréquentation touristique à La Réunion ©Observatoire régional du tourisme

Parmi l’ensemble des touristes extérieurs, la clientèle d’agrément représente 46,5%, soit 116 597 personnes. La clientèle affinitaire compte pour 43,8%, celle d’affaires pour 8,6% et les autres touristes représentent 1,1%.  

   

Fréquentation touristique à La Réunion
Fréquentation touristique à La Réunion ©Observatoire régional du tourisme

Quels profils ?

Pour près de 36,5% des touristes il s’agissait d’un premier voyage à La Réunion. La durée moyenne du séjour s’allonge, passant à 21 jours, particulièrement pour les voyages d’affaires. Les voyages d’agrément durent en moyenne 19 jours et les affinitaires 24 jours. Les ménages sont majoritairement composés de 1 à 2 personnes, pour 68,7%, et l’âge moyen du chef de famille tourne autour des 44 ans.  

Les séjours à l’hôtel, qui concernent 17% des touristes, durent environ 12 jours. 49,3% des touristes extérieurs résident chez des parents et des amis, 27 jours en moyenne, 22,3% dans des locations saisonnières et 11,4% dans d’autres types d’hébergement.      

192,1 millions d’euros de recettes en 2021

L’hébergement marchant représente 50% de l’hébergement total. La dépense globale moyenne lors d’un séjour dans l’île, hors billets d’avion, s’élève à 1 711 euros par ménage. En cas de tourisme d’agrément, elle monte à 2 369 euros, comprenant hébergement, location de voiture, restaurants, loisirs et souvenirs. Pour du tourisme affinitaires, la dépense globale est moindre, soit en moyenne 1 368 euros par ménage.  

En 2021, le touriste extérieur a rapporté 192,1 millions d’euros en 2021, soit une augmentation de 21,4% par rapport à 2020. 47,3% de cette somme a été dépensée en hébergement, 22,2% en location de voiture, 12,7% en restaurant et 6,1% en loisirs et excursions.  

Enfin, grâce à la clientèle réunionnaise de nombreux professionnels locaux ont pu se maintenir à flots. En 2021, on observe 4 600 000 séjours et 8 700 000 excursions sur l’île, soit 1,145 milliard de recette touristiques en valeur estimative.