La garde des petits-enfants désormais motif impérieux familial pour La Réunion

coronavirus
coronavirus avion tarmac aéroport livraison fret masques 090520
©Préfecture de La Réunion

A compter du samedi 1er mai, les grands-parents pourront se déplacer pour garder leurs petits-enfants domiciliés en métropole ou à La Réunion. Le préfet de La Réunion a ainsi décidé de réviser les motifs impérieux face au contexte de crise.

A l’approche des vacances scolaires, la préfecture a décidé d’assouplir les motifs impérieux en vigueur depuis le 28 février 2021. Ainsi, la garde des petits-enfants devient un motif impérieux familial, sous certaines conditions.

En soutien pour les vacances scolaires

A compter du 1er mai, les grands-parents pourront se déplacer pour garder leurs petits-enfants domiciliés en métropole ou à La Réunion pour venir en soutien à leurs enfants qui ne bénéficieraient d’aucun mode de garde durant les vacances scolaires, précise la préfecture.

Ce motif est réservé aux familles qui n’ont aucune alternative de garde des enfants, insistent les autorités. Les grands-parents devront donc, comme l’ensemble des voyageurs soumis aux motifs impérieux, déposer leur demande d’autorisation de déplacement, et les justificatifs associés, sur la plateforme en ligne de la préfecture 6 jours avant leur vol. Un dossier devra être déposé pour le trajet aller et un autre dossier pour celui du retour.

Septaine, test à J7 et vaccin recommandés

La Réunion étant une zone de circulation active du variant sud-africain, dont la contagiosité pourrait être plus forte que la souche classique, et la situation sanitaire se trouvant dégradée sur l’ensemble du territoire, les autorités appellent à la plus grande vigilance.

Il est donc demandé aux voyageurs de respecter une septaine de précaution à leur arrivée sur le territoire, de réaliser un test RT PCR dans les 7 jours qui suivent l’arrivée et d’appliquer les gestes barrières même dans la sphère familiale, en portant le masque, en gardant ses distances et en évitant les embrassades.

Enfin, les autorités recommandent à ces voyageurs de se faire vacciner pour lutter contre des formes de graves de la Covid-19.