La Ligue Réunionnaise de Football interdit toutes les rencontres amicales interclubs

football
ballon de foot
©DR

Face à la dégradation de la situation sanitaire dans l’île, la Ligue Réunionnais de Football annonce, ce mercredi 10 février, qu’elle interdit toutes les rencontres amicales interclubs. Une mesure en vigueur jusqu’au 28 février.

C’est une nouvelle conséquence de la dégradation de la situation sanitaire dans l’île. Face à la hausse du nombre de cas de coronavirus, plus aucune rencontre de football amicales interclubs à La Réunion, jusqu’au 28 février. Une décision prise ce mercredi 10 février en comité restreint par la Ligue Réunionnaise de Football.

De plus en plus de spectateurs dans les rencontres à huit-clos

"Nous avons pris la décision de les interdire, car certains clubs ne respectent pas suffisamment les règles lors des rencontres amicales", déplore Yves Ethève, le président de La Ligue. Les rencontres amicales doivent se tenir à huit clos, mais visiblement de plus en plus de personnes y assistent.

'Si les clubs ne respectent pas cette interdiction, ils s'exposeront à des sanctions', prévient Yves Ethève.

Des communes dans le rouge

Cette semaine, les taux d’incidence sont en hausse dans plusieurs communes de l’île. Le préfet de La Réunion, Jacques Billant, devrait s’exprimer ce mercredi 10 février. De nouvelles mesures restrictives telles qu’un couvre-feu territorialisé, et la fermeture de grands centres commerciaux, pourraient être prises. Sans attendre ces annonces, la Ligue de Football a donc décidé de prendre les devants.  

Toutes les rencontres amicales interclubs sont interdites jusqu’au 28 février, mais elles pourraient l’être encore plus longtemps si la situation sanitaire ne s’améliore pas d’ici là.