La maire de Saint-Denis Ericka Bareigts officiellement candidate aux Régionales

élections
Ericka Bareigts déclare sa candidature aux Régionales
©Laurent Pirotte

La maire de Saint-Denis Ericka Bareigts a officialisé sa candidature aux élections régionales ce dimanche 18 avril autour d'un café grillé chez une habitante de Condé Concession, à Saint-Pierre.

C'est bien loin du chef-lieu, chez une habitante de Condé Concession, sur l'ancienne route nationale 3, entre le Tampon et Saint-Pierre, que la maire de Saint-Denis Ericka Bareigts a officialisé sa candidature aux élections régionales de juin prochain.

"C'est un grand dilemne pou moin", a lâché l'élue en créole, en mettant dans la balance cette candidature attendue et sa récente élection à la tête de la municipalité de Saint-Denis, au mois de juin de l'année dernière.

Ericka Bareigts café risofé et régionales
©Laurent Pirotte

Café grillé et risofé au menu

"Mi sa pas tourne la tête, mi sa prendre mes responsabilités, et mi sa fait ce que mi doit faire pour La Réunion", a encore indiqué Ericka Bareigts, dans un tête à tête avec son hôte du jour, Sonia Lagarrigue -fille de la voix disparue du maloya Simon Lagarrigue-...

Une rencontre se voulant informelle autour d'un café grillé et d'un risofé cuisiné au feu de bois, mais bien organisée sous les objectifs de l'ensemble de la presse et diffusée également sur les pages des réseaux sociaux de la désormais candidate aux Régionales.

La carte de la proximité

Ericka Bareigts a donc joué la carte de la proximité, expliquant avoir fait le tour de l'île, à bord d'un bus à son effigie affichant clairement ses ambitions politiques. Un bus aux couleurs bien sûr du Parti Socialiste.

L'ex-ministre des Outre-mer, sous l'ère François Hollande, entend apporter le vent du changement, après cette double mandature du président sortant Didier Robert, son principal adversaire. La gauche apparait néanmoins divisée, avec une multiplicité de candidatures pour ces Régionales.

Bus Régionales Ericka Bareigts
©Laurent Pirotte

"Ca ne va pas du tout"

Problématiques des transports et de l'eau, les bourses étudiantes, développement économique dans ce contexte sanitaire compliquée,... Ericka Bareigts a brossé le tableau de ce qui ne va pas actuellement, selon elle, à l'échelle régionale. "C'est une catastrophe... On ne peut plus supporter ça", a-t-elle lancé au sujet du bilan de l'actuel occupant de la Pyramide inversée.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Ericka Bareigts en mode risofé et café grillé