La première édition de Jardi Troc au Jardins familiaux du Chaudron

société
C’est jour de Jardi Troc aux Jardins Familiaux du Chaudron
C’est jour de Jardi Troc aux Jardins Familiaux du Chaudron. ©Réunion La 1ère
Venir avec un plant de sauge et repartir avec de la menthe : c’est l’idée du Jardi Troc organisé, ce samedi 3 septembre, aux Jardins Familiaux du Chaudron, à Saint-Denis. Reportage.

Le principe est simple. Un troc est un échange d’un pot contre un autre pot. Ça peut aussi être un échange de graines ou de boutures.

De la papaye contre de la menthe

Ce samedi 2 septembre, les Jardins familiaux du Chaudron organisent la première édition de Jardi Troc, ouverte à tous. Pas d’argent, juste des échanges entre jardiniers.

"J’avais de la papaye et des fruits de la passion que j’ai troqué contre d’autres plants, menthe et origan, explique Anne-Christelle, jardinière en herbe.

Je ne pensais pas trouver autant de choses, je vais les mettre dans des jardinières chez moi en attendant d’avoir une parcelle ici aux jardins familiaux".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

C’est jour de Jardi Troc aux Jardins Familiaux du Chaudron

Découvrir ou redécouvrir des plants lontan

Ceux qui ont déjà une parcelle dans les Jardins familiaux du Chaudron y font pousser leurs fruits et légumes. 

L’un d’eux est venu avec des plants de moringue, de piment et de sauge qu’il a préparé pour être troquer. Selon ce jardinier, s’inscrire dans ce jardin c’est aussi découvrir ou redécouvrir les plants lontan.

Troquer au-delà de son voisin

L’idée du troc est venue en observant la vie de ces jardins familiaux. "On a vu que les jardiniers troquaient beaucoup entre eux, mais souvent on troquait uniquement avec notre voisin de parcelle, remarque Maïté Payet, coordinatrice des Jardins familiaux du chaudron. Pourtant ici c’est très grand, il y a deux hectares et demi, donc le troc permet aux jardiniers éloignés dans le jardin de pouvoir échanger entre eux".

Au total, 300 parcelles composent ce Jardin où cultivent quotidiennement plus d'une centaine de personnes.

"A eux de jouer !"

Patrick Dijoux est bénéficiaire d'une parcelle aux Jardins familiaux depuis un an. "La barbadine est un beau fruit, montre-t-il fièrement sur sa parcelle. On consomme que deux cuillères à soupe mais la chaire se cuisine, j’ai amené des graines pour en donner aux autres jardiniers". "Maintenant c’est à eux de jouer pour que ça pousse, sourit Patrick Dijoux, Ça pousse facilement, il faut juste l’arroser régulièrement".

Pour ce jardinier, la récolte est bonne. Après une année dans ce Jardin, Patrick peut cueillir ses premiers régimes de bananes. Il a aussi récolté de la papaye et des choux.

Ce samedi, il échangera aussi ces conseils et bonnes pratiques avec les autres jardiniers. Des animations et un atelier compost sont également organisés.