réunion
info locale

La relaxe pour Maurice Gironcel dans l’affaire d’achat de voix des élections municipales de 2014

justice
Maurice Gironcel relaxé 20160830
©Philippe Hoareau (Réunion 1ère)
Maurice Gironcel affiche un large sourire, c'est la relaxe pour le maire de Sainte-Suzanne qui a attendu cet aprés midi, avec sérénité la décision du Tribunal Correctionnel de Champs-Fleury entouré de ses partisans et militants du PCR. 
Les juges ont étudié pendant des semaines les éléments portés par l’accusation. Parmi les faits reprochés à Maurice Gironcel, des embauches à la veille des élections, mais aussi de l’argent donné à une assesseure de son adversaire, Daniel Alamelou.

Pour maitre Rémi Ferdinand, avocat du maire de Sainte-Suzanne, satisfait de la décision de relaxe,la justice a triomphé et n’est pas tombée dans le piège.
Le procureur avait requis à l’encontre de Maurice Gironcel, dans cette affaire 6 mois de prison ferme, 5 ans d’inéligibilité et 10.000 euros d’amende.

La déception de Daniel Alamélou est grande, il avait assuré que le dossier était solide, avec les preuves de fraude, il se dit trés étonné. Il fera le point avec ses avocats pour analyser la décision du tribunal.
Reportage : Steve-Henry Peeters et Philippe Hoareau ©reunion
le PCR a décidé de réunir ses militants dimanche prochain à Quartier-Francais .


 En images avec Steve-Henry Peeters, Philippe Hoareau et Valérie Rubis
©reunion

 

Publicité