La Réunion : action de désobéissance civile dans le cadre de la COP26

océan indien
Extinction Rébellion manif 061121
©Thierry Mercier
A l'occasion de la COP 26, la conférence mondiale sur le climat qui se tient actuellement à Glasgow, les associations Extinction Rebellion, Attac et Greenpeace, ont organisé une action de désobéissance civile ce matin à Saint-Denis.

Ainsi, un appel était lancé pour un premier rassemblement sur le parvis de la cathédrale de Saint-Denis à 8h30 avant de se rendre sur le lieu exact où l'action de désobéissance civile serait menée, cela afin d'éviter un potentiel accueil policier. Les manifestants, une cinquantaine de personnes, se sont ensuite rassemblés devant les locaux d'une enseigne bancaire du chef-lieu. 

Le reportage de Réunion La 1ère

 

Des manifestants qui demandent à la BNP de respecter ses engagements dans le domaine du climat, notamment concernant "ses investissements dans les énergies fossiles."

 

Les militants ont ensuite couvert la façade de l'agence bancaire de peinture devant les policiers présents pour éviter tout débordement. 

Extinction Rebellion, Attac et Greenpeace, ont organisé une action de désobéissance civile ce matin à Saint-Denis - 4
Extinction Rebellion, Attac et Greenpeace, ont organisé une action de désobéissance civile ce matin à Saint-Denis ©Bruce Régent
Extinction Rebellion, Attac et Greenpeace, ont organisé une action de désobéissance civile ce matin à Saint-Denis - 3
Extinction Rebellion, Attac et Greenpeace, ont organisé une action de désobéissance civile ce matin à Saint-Denis ©Bruce Régent
Extinction Rebellion, Attac et Greenpeace, ont organisé une action de désobéissance civile ce matin à Saint-Denis - 2
Extinction Rebellion, Attac et Greenpeace, ont organisé une action de désobéissance civile ce matin à Saint-Denis ©Bruce Régent
Extinction Rebellion, Attac et Greenpeace, ont organisé une action de désobéissance civile ce matin à Saint-Denis
Extinction Rebellion, Attac et Greenpeace, ont organisé une action de désobéissance civile ce matin à Saint-Denis ©Bruce Régent

 

L'action menée ce matin à La Réunion se tient également dans plusieurs grandes villes partout dans le monde. 

 

Alerte sur le réchauffement climatique

Alors que la conférence internationale sur le climat prendra fin le 12 novembre prochain en Ecosse, les trois associations tirent la sonnette d'alarme sur les urgences climatiques. 

Nous avons tous et toutes peur des catastrophes naturelles, des famines, des guerres que provoqueront cette crise. Nous avons peur pour nos proches, pour nos enfants, pour les autres espèces qui nous entourent.

Extinction Rebellion

 

Les enjeux de la COP 26 sont essentiels car l'édition précédente fut un échec. Ainsi, cette année, les pays participants souhaitent que cette conférence mondiale réponde aux baisses attendues d'empreinte carbone dans le monde. Pour Extinction Rebellion, les décisions doivent être prises et les actions menées sans attendre "que les politicien.nes prennent des mesures à la hauteur de l'urgence climatique." L'association estime que les membres de la COP 26 "les trahissent" et sont "inactifs depuis des années."

 

Dans le même temps, la porte-parole du mouvement des jeunes pour le climat, la Suédoise Greta Thunberg, a estimé hier que "la COP 26 est un échec". Devant des milliers de militants à Glasgow, la jeune femme a fustigé l'inaction des dirigeants présents à la conférence mondiale pour le climat. La militante écologiste a choisi de quitter la table ronde à laquelle elle était invitée qualifiant les débats de "blah, blah, blah."