Coronavirus : La Réunion classée en zone rouge

coronavirus
Epidémie de coronavirus : La Réunion face à la première vague
Epidémie de coronavirus : La Réunion face à la première vague. ©Imaz Press
Notre département est classé en zone de circulation active du virus, c’est-à-dire en zone rouge. Un décret vient d'être publié au Journal officiel ce dimanche.
C’était une question de temps et la nouvelle est désormais officielle. La Réunion vient d’être classée en zone rouge. Notre île fait partie des sept nouveaux départements à figurer dans la liste des territoires classés en zone de circulation active du virus : la Corse-du-Sud, la Haute-Corse, la Côte-d'Or, le Nord, le Bas-Rhin et la Seine-Maritime.

C’est ce qui est indiqué dans le décret n° 2020-1115 publié au Journal officiel ce dimanche 6 septembre. Ce texte modifie le décret n° 2020-960 du 10 juillet 2020 dans lequel sont listées les zones de circulation active virus. Au total, ce sont 30 territoires qui sont concernés en France.

 


Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
 
Coronavirus La Réunion passe en zone rouge VS

Ce classement en zone rouge est dû à un indicateur en particulier : le taux d'incidence. Ce taux a dépassé le seuil d'alerte fixé à 50 nouveaux cas positifs pour 100 000 habitants pendant une semaine. En augmentation, il était de 53,8 pour 100 000 habitants dans l'île jusqu’à vendredi.

Mais d'autres indicateurs entrent également en compte comme la tension hospitalière, le taux de positivité des tests, l'évolution du nombre de clusters, etc.
 

Les pouvoirs du préfet renforcés


Le passage de La Réunion en zone rouge donne au préfet des pouvoirs renforcés. Il lui est ainsi possible de prendre des mesures sanitaires complémentaires pour lutter contre la propagation du Covid-19, comme la limitation voire l'interdiction des rassemblements, la fermeture partielle ou complète des établissements recevant du public ou encore la limitation des déplacements dans un territoire.

Le Premier ministre Jean Castex a récemment donné l'exemple des Bouches-du-Rhône, où tous les bars, restaurants et magasins d'alimentation sont tenus de rester fermés de 23 heures à 6 heures du matin.